Giorgio Veralli : « Être qualifié d’artiste, ça me gêne »

Une exposition rétrospective et un film documentaire consacrés au peintre et sculpteur italien ...
Giorgio Veralli : « Être qualifié d’artiste, ça me gêne »

Une exposition rétrospective et un film documentaire consacrés au peintre et sculpteur italien établi dans le Jura seront vernis ce samedi

Giorgio Veralli devant une de ses oeuvres complètement retouchée, qui est exposée à Courfaivre. Giorgio Veralli devant une de ses oeuvres complètement retouchée, qui est exposée à Courfaivre.

Giorgio Veralli se (re)dévoile à travers un double événement. Une exposition rétrospective consacrée au peintre et sculpteur italien établi dans le Jura depuis 1973 s’ouvre ce samedi à l’usine Condor de Courfaivre. Une centaine d’œuvres datant de 1963 à 2021 est à découvrir, à l’initiative de la société Image et Son. Homme de nature discrète – qui n’aime pas être qualifié d’artiste – Giorgio Veralli n’avait plus exposé sa large production depuis 2008. Le revoilà donc à nouveau sous les projecteurs.

Outre l’exposition, un film documentaire de 52 minutes, nommé « Giorgio Veralli : la quête de l’absolu », a vu le jour. Réalisé par Image et Son, il sera diffusé à Cinémont, à Delémont, samedi, dimanche, lundi et mardi. L’artiste italien raconte son parcours, entre l’Italie et la Suisse. On y découvre aussi sa maison de Develier, véritable musée, où il peint quotidiennement. La bande-annonce:

Giorgio Veralli accumule les œuvres chez lui à Develier, sans toutefois viser la vente à tout prix. Son style évolue rapidement, puisqu’il n’aime pas rester longtemps sur la même inspiration : 

L’exposition consacrée à Giorgio Veralli sera vernie samedi à 18h30 à l’usine Condor de Courfaivre et sera visible jusqu’au 5 décembre. Le documentaire sera projeté une première fois samedi à 17h à Cinémont. D’autres projections sont prévues dimanche (11h), lundi (15h30) et mardi (16h30). /rch-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus