Une stratégie pour stabiliser les finances biennoises

Confrontée à des difficultés budgétaires liées notamment à la pandémie, la ville de Bienne ...
Une stratégie pour stabiliser les finances biennoises

Confrontée à des difficultés budgétaires liées notamment à la pandémie, la ville de Bienne va déployer une série de mesures pour redresser la barre. Le plan est intitulé « Substance 2030 »

Les années à venir s'annoncent difficiles pour les finances biennoises, d'où la volonté des autorités d'agir sans attendre. (Photo : archives). Les années à venir s'annoncent difficiles pour les finances biennoises, d'où la volonté des autorités d'agir sans attendre. (Photo : archives).

La ville de Bienne prend le taureau par les cornes pour stabiliser ses finances. Le budget 2022 sera fortement impacté par la pandémie. Une situation qui a poussé les autorités à élaborer un projet de mesures qui a été présenté jeudi sous l'appellation «  Substance 2030  ». Cette stratégie entend permettre de décharger les finances biennoises de 25 millions de francs chaque année sur une période de huit à dix ans. Un objectif qui pourra être atteint au moyen de mesures visant à prioriser les dépenses et le volume des investissements mais aussi en augmentant les recettes, explique la directrice des finances de la ville de Bienne Silvia Steidle :

« Nous avons des pertes massives qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs »

Pas d'économies de « bouts de chandelle » au menu : les autorités biennoises veulent agir en profondeur, par exemple en réorganisant certains services et d'autres systèmes. Les rentrées liées au parcage notamment, une mesure déjà inscrite au budget 2022 :

« L’ensemble du paquet de mesures devrait être bouclé en mars »

Le Conseil de ville de Bienne dans un premier temps, puis le peuple, seront amenés à donner leur aval à ce projet «  Substance 2030  » dès le printemps prochain. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus