Bienne s’entoure d’experts du climat

Bienne s’est fixé comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour se faire aider ...
Bienne s’entoure d’experts du climat

Bienne s’est fixé comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour se faire aider dans ses démarches, elle se fait conseiller par un groupe de scientifiques

Bienne s'entoure de scientifiques pour atteindre la neutralité carbone. (Photo : archives) Bienne s'entoure de scientifiques pour atteindre la neutralité carbone. (Photo : archives)

La Ville de Bienne se fait désormais conseiller par un groupe d'experts sur les questions liées à la protection du climat. Elle est la première ville en Suisse à prendre ainsi conseil au niveau scientifique sous cette forme s'agissant de cette thématique.

Cet organe compte des scientifiques spécialisés dans les domaines de la climatologie, des énergies renouvelables, de la mobilité douce et des énergies grises, a indiqué lundi dans un communiqué la Ville de Bienne. En font notamment partie la climatologue Martine Rebetez et le directeur du laboratoire de sociologie urbaine de l'EPFL Vincent Kaufmann. L’expertise de scientifiques est importante pour la directrice de l’environnement de la cité seelandaise, Lena Frank :

Les membres de ce comité sur le climat sont chargés de soumettre des recommandations au Conseil municipal sur les objectifs et les mesures de politique climatique de la Ville. La feuille de route présentée lors de la première réunion, le 30 novembre, a reçu un accueil très favorable, comme le confirme Martine Rebetez :

Le Conseil municipal de Bienne estime que les villes jouent un rôle central en matière de protection du climat en regard de leur population, de leur activité économique et des bâtiments et des véhicules qu'elles possèdent. C'est pour exploiter cette marge de manœuvre qu'il a décidé de mettre en place ce groupe d'experts.

Comme Bienne possède beaucoup de terrains et de bâtiments, le comité sur le climat voit là un important moyen de faire avancer rapidement la protection du climat. Dans ce domaine, la Ville peut œuvrer pour faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre, soit en faisant figurer des prescriptions dans les contrats de droit de superficie, soit directement pour ses propres bâtiments.

La climatologue Martine Rebetez a été particulièrement sensible à des projets qui figurent sur la feuille de route :

Le comité sur le climat prévoit de se réunir une fois par année. /ats-cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus