Dans les dossiers : femme, paysanne et en difficulté

Sur les domaines agricoles familiaux, les inégalités dont souffrent les femmes perdurent. ...
Dans les dossiers : femme, paysanne et en difficulté

Sur les domaines agricoles familiaux, les inégalités dont souffrent les femmes perdurent. Des interventions parlementaires demandent de faire la lumière sur ce phénomène et de prendre des mesures

Françoise Häring revient sur la situation parfois précaire des femmes dans l’agriculture. Françoise Häring revient sur la situation parfois précaire des femmes dans l’agriculture.

Rémunération minimale, pas de couverture sociale et des difficultés en cas de séparation… la place des femmes dans l’agriculture est précaire. C’est le constat présenté dans le cadre de la Session des femmes il y a un mois. Des motions ont d’ailleurs été déposées pour demander au Conseil fédéral d’agir contre ces inégalités. Plus récemment, des élues de tous bords au Grand Conseil bernois ont à leur tour soumis une motion réclamant au Conseil-exécutif de faire la lumière sur ce phénomène dans le canton.

Concrètement, « en cas de séparation, de divorce, de retraite ou de veuvage, les femmes sont menacées d’insécurité financière » estiment les motionnaires. La faute à une rémunération insuffisante. Les auteurs de ces textes parlent de 70% de la main d’œuvre féminine sur les domaines agricoles familiaux qui ne seraient pas payée et qui ne cotisent pas, du coup, aux assurances sociales. Une réalité qui choque et que tente de nous expliquer François Häring, membre du comité de l’Union des paysannes du Jura bernois et des femmes rurales :

/amo


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus