Etudier la suppression des passages à niveau de la région

La députée UDC de La Neuveville Anne-Caroline Graber a déposé une interpellation au Conseil-exécutif ...
Etudier la suppression des passages à niveau de la région

La députée UDC de La Neuveville Anne-Caroline Graber a déposé une interpellation au Conseil-exécutif ce dimanche. Elle demande la suppression des passages à niveau du Jura bernois, en particulier ceux de Renan et de Cormoret, théâtre ce samedi encore d’un accident

L'accident de ce samedi à Cormoret fait réagir Anne-Caroline Graber. Elle veut que le canton supprime les passages à niveau. (Photo : archives) L'accident de ce samedi à Cormoret fait réagir Anne-Caroline Graber. Elle veut que le canton supprime les passages à niveau. (Photo : archives)

Eliminer les passages à niveau du Jura bernois. C’est la demande qu’adresse Anne-Caroline Graber dans une interpellation déposée au Conseil-exécutif ce dimanche. La députée UDC de La Neuveville avait déjà fait remonter des problèmes avec les passages à niveau du Jura bernois et du Vallon de St-Imier en particulier, en 2016 puis en 2018. Ces postulats avaient tous deux étés refusés notamment car les passages de Cormoret et de Renan sont considérés comme sûr par le gouvernement. Un argument qui ne convainc pas Anne-Caroline Graber, qui donne pour preuve l’accident qui s’est produit ce samedi sur le passage à niveau de Cormoret, le cinquième en seulement douze ans. Il y a nécessité donc nécessité d’agir selon Anne-Caroline Graber :

Dans son texte, la députée UDC propose de supprimer les passages à niveau, en particulier ceux de Cormoret et de Renan qui se trouve sur l’axe très fréquenté Sonceboz-La Chaux-de-Fonds. Selon elle, il y a toujours possibilité de trouver des solutions si les politiques le veulent bien, même si le tracé est compliqué :

Par cette interpellation adressée au Conseil-exécutif, Anne-Caroline Graber espère atteindre également la Confédération et les CFF. En 2018, ils avaient tous les deux estimé que les passages à niveau présents sur la route reliant Sonceboz à La Chaux-de-Fonds étaient sûrs. Elle pense qu’avec l’exemple de l’accident ce samedi, qui n’a heureusement pas fait de victime mais qui aurait pu être mortel selon Anne-Caroline Graber, il est important que le canton de Berne, mais aussi les CFF et la Confédération se sentent concernés et revoient leur opinion :

Anne-Caroline Graber qui indique encore qu’au-delà des questions de sécurité, ces passages à niveau du Jura bernois ralentissent la fluidité du trafic. Notamment sur la route 30 entre Sonceboz et La Chaux-de-Fonds, une route avec une forte fréquentation. /lyg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus