Des cas graves d’inflammation du placenta par le Covid-19 observés au RHNe

Le coronavirus peut avoir des conséquences dramatiques sur les fœtus, montre une étude réalisée ...
Des cas graves d’inflammation du placenta par le Covid-19 observés au RHNe

Le coronavirus peut avoir des conséquences dramatiques sur les fœtus, montre une étude réalisée par plusieurs hôpitaux romands dont le Réseau hospitalier neuchâtelois. Dans les cas les plus graves, le phénomène entraîne le décès de l’enfant in utero

Plusieurs cas de Plusieurs cas de "Covid placentaires" ont dû être pris en charge au RHNe depuis le début de la pandémie. (Photo d'illustration)

Des lésions cérébrales, voire un décès in utero : le coronavirus peut avoir des conséquences très graves sur les fœtus lorsque les mères ne sont pas vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) a pris en charge plusieurs cas de « Covid placentaire ». Ce phénomène, heureusement rare, concerne environ 1% des femmes enceintes infectées par le Covid, constate une étude réalisée par des médecins du Réseau hospitalier neuchâtelois, le CHUV et l’Hôpital du Valais.

Romina Capoccia, médecin cheffe du service d’obstétrique au sein du RHNe et l’une des auteurs de l’étude  :

Concrètement, lorsque la mère tombe malade du Covid-19, le virus s’accumule dans le placenta, ce qui provoque l’asphyxie du fœtus. La seule solution pour éviter sa mort est de le faire naître en urgence, ce qui peut provoquer des lésions cérébrales dues à la prématurité. «  Après analyse, le Covid est trouvé en grande quantité dans le placenta  », explique la Dre Romina Capoccia  :

Ce phénomène survient la plupart du temps à la fin du deuxième ou au début du troisième trimestre. Il touche généralement des femmes atteintes d’un Covid peu sévère, et se déclenche environ une semaine après l’apparition des symptômes. Jusqu’à présent, tous les cas recensés en Suisse et à l’international sont survenus chez des femmes non-vaccinées, précise la Dre Romina Capoccia :

Les médecins recommandent donc aux femmes enceintes de se vacciner contre le Covid-19 et de consulter sans attendre si elles ressentent une baisse des mouvements de leur fœtus. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus