Bienne prend le tournant du photovoltaïque

La Ville de Bienne a présenté vendredi son nouveau projet de coopérative solaire. Elle entend ...
Bienne prend le tournant du photovoltaïque

La Ville de Bienne a présenté vendredi son nouveau projet de coopérative solaire. Elle entend donner un coup d’accélérateur à sa contribution pour la protection du climat

Avec ce projet, les autorités veulent développer l’installation de
panneaux photovoltaïques sur tout l’arrondissement administratif de Bienne. (Photo: illustration) Avec ce projet, les autorités veulent développer l’installation de panneaux photovoltaïques sur tout l’arrondissement administratif de Bienne. (Photo: illustration)

La Ville de Bienne fait un pas de plus vers l’énergie solaire. Elle a lancé à la fin de l’année dernière une nouvelle coopérative qui vise à promouvoir le développement du photovoltaïque dans la région biennoise. Elle a présenté vendredi cette initiative qui veut contribuer à l’objectif de neutralité climatique d’ici 2050.

Le principe est assez simple : chaque membre achète une ou plusieurs parts sociales de 500 francs. Ces contributions sont utilisées pour construire de nouvelles installations solaires sur les toits.

Les entreprises comme les particuliers peuvent adhérer. Selon la présidente de la Coopérative solaire région Biel/Bienne Barbara Schwickert, l’intérêt pour un propriétaire d’investir dans un modèle participatif est qu’il n’a pas à prendre en charge l’installation de panneaux sur son toit. Il pourra par ailleurs consommer l’énergie qui en sera générée.

Barbara Schwickert : « Le propriétaire aura l’avantage d’avoir du courant directement produit sur place »

Il n’est pas nécessaire de posséder un bien immobilier pour devenir membre de cette coopérative, insiste la présidente de la coopérative. Les locataires aussi peuvent investir même s’ils n’ont pas le pouvoir de faire installer des panneaux sur leur toit. « Nous garantissons l’accès à l’énergie pour ces personnes », assure-t-elle. « Elles auront la possibilité d'acheter le courant ».


Plusieurs toits en ligne de mire

La Ville de Bienne se dit convaincue par ce système participatif. Elle explore déjà comment développer l’installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics. « Nous étudions notamment les écoles, qui ont grand potentiel », explique la directrice des travaux publics, de l’énergie et de l’environnement Lena Frank. « Il est clair que lorsque nous construirons de nouveaux bâtiments, l’option d’installations solaires sera considérée ».

Lena Frank : « La thématique sera abordée pour l’école de la Champagne et pour la halle multisports »

Avec cette initiative, la Ville de Bienne veut aider à atteindre l’objectif de 8,8% de part de courant solaire dans la région du Seeland d’ici fin 2024. Difficile pour l’heure de savoir quand est-ce que les projets de la Coopérative solaire région Biel/Bienne entreront dans leur phase concrète. Elle espère pouvoir lancer les premières installations encore cette année. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus