Le canton de Berne assouplit l'enseignement à la maison

Les parents qui refusent le port du masque à l’école pour leurs enfants pourront temporairement ...
Le canton de Berne assouplit l'enseignement à la maison

Les parents qui refusent le port du masque à l’école pour leurs enfants pourront temporairement enseigner en privé, annoncent jeudi les autorités cantonales

Le canton de Berne propose une solution pour gérer la prolongation de l'obligation de porter le masque dès la 3H. (Photo libre de droits). Le canton de Berne propose une solution pour gérer la prolongation de l'obligation de porter le masque dès la 3H. (Photo libre de droits).

Le canton de Berne veut désamorcer les tensions liées au port du masque dans les classes dès la 3e Harmos. Il autorise les titulaires de l'autorité parentale à dispenser temporairement l'enseignement en privé, après avoir annoncé le prolongement du port du masque chez les enfants.

La Direction de l'instruction publique du canton de Berne explique avoir ainsi voulu proposer aux écoles et aux parents une solution pragmatique pour gérer la situation actuelle après la prolongation de l'obligation de porter le masque pour les élèves de la première à la quatrième année scolaire (3e à 6e année Harmos). Le responsable de l’enseignement obligatoire pour la partie francophone du canton de Berne, Stève Blaesi, salue une décision qui va soulager les directions d'école et ne pénalisera pas les enfants :

« Une solution qui pourra contenter tout le monde »

L'obligation du port du masque pour les plus jeunes élèves se heurte au mécontentement de certains parents. Le 9 janvier dernier plus de 500 personnes avaient défilé à Tavannes contre cette mesure. Des parents avaient annoncé alors qu'ils n'enverraient pas leurs enfants à l'école.

L'adaptation de la réglementation en cas d'absence scolaire prévoit que les parents qui veulent donner des cours à la maison doivent remplir un formulaire pour informer la commune où est établie l'école ainsi que l'inspection scolaire de leur choix. Ce changement entraîne le transfert de la responsabilité de l'enseignement vers les titulaires de l'autorité parentale, a souligné jeudi le canton.

« C’est aux parents de faire en sorte que le plan d’étude soit suivi »

Les parents devront veiller à adapter l'emploi du temps à l'âge de l'enfant et à dispenser un enseignement conforme au plan d'études. Le retour à l'école devra également être annoncé. /ATS-oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus