Perspectives réjouissantes pour le secteur secondaire

La Chambre d’économie publique du Jura bernois précise toutefois dans son premier baromètre ...
Perspectives réjouissantes pour le secteur secondaire

La Chambre d’économie publique du Jura bernois précise toutefois dans son premier baromètre industriel de l’année que malgré ces perspectives réjouissantes, les entreprises doivent encore s’adapter aux chamboulements liés à la pandémie

Le directeur de la CEP Patrick Linder a présenté vendredi le premier baromètre industriel pour l'année 2022. (Photo: archives) Le directeur de la CEP Patrick Linder a présenté vendredi le premier baromètre industriel pour l'année 2022. (Photo: archives)

La Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) a présenté vendredi le premier baromètre industriel de cette année 2022. « Un accroissement général du volume d’affaires est notamment escompté alors qu’un niveau d’activité élevé est déjà atteint depuis plusieurs mois » a commenté Patrick Linder, le directeur de la CEP. Une majorité d’entreprises du secteur secondaire projettent donc une augmentation des entrées de commande pour cette période. Toutefois si les perspectives sont réjouissantes pour les entreprises régionales, ces dernières vont devoir s’adapter encore aux chamboulements liés au Covid-19. On notera notamment les complications en matière d’approvisionnement, l’allongement des délais, voire la pénurie de certains composants qui sont susceptibles en cas d’aggravation d’atténuer les prévisions de ce niveau d’activité. /sbo

Patrick Linder, directeur de la CEP


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus