Rappel vaccinal Covid-19 dès 12 ans

Le canton de Berne ouvre la vaccination de rappel aux personnes à partir de 12 ans dès ce ...
Rappel vaccinal Covid-19 dès 12 ans

Le canton de Berne ouvre la vaccination de rappel aux personnes à partir de 12 ans dès ce lundi. Les capacités de test ont par ailleurs été renforcées dans le Seeland

La recommandation de rappel pour les jeunes dès 12 ans concerne le vaccin développé par Pfizer. (Photo : EPA / Ricardo Maldonado Rozo). La recommandation de rappel pour les jeunes dès 12 ans concerne le vaccin développé par Pfizer. (Photo : EPA / Ricardo Maldonado Rozo).

La vaccination de rappel sera ouverte aux personnes à partir de 12 ans dès lundi 24 janvier dans le canton de Berne. Tous les 12-15 ans éligibles seront invités automatiquement à prendre rendez-vous sur la plateforme VacMe ou à se rendre à Bernexpo, halle 1, pour faire usage de l’offre sans rendez-vous, ont annoncé vendredi les autorités cantonales dans un communiqué. L’invitation sera envoyée par SMS, ou par courrier lorsque l’inscription à la primovaccination a été faite sur la hotline.

La Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) vient de publier ses recommandations. Pour les 12-15 ans, il est recommandé de faire le rappel avec le vaccin à ARNm de Pfizer/BioNTech au plus tôt quatre mois après la primovaccination complète. « Cette recommandation est en dehors de l’autorisation délivrée par Swissmedic, ce qui signifie que le vaccin est administré hors étiquette », précisent les autorités. La même recommandation s’applique aux personnes à partir de 12 ans qui, en raison d’une immunodéficience, ont déjà reçu trois doses de vaccin pour obtenir l’immunisation de base. La CFV leur recommande le rappel vaccinal en raison de leur vulnérabilité.


Capacités de test accrues dans le Seeland

Par ailleurs, la Direction de la santé et la commune d’Aarberg proposent des offres de test supplémentaires du lundi 24 au vendredi 28 janvier de 10h à 17h à l’Hôtel Krone. Le centre de dépistage pourra pratiquer jusqu’à 840 tests par jour. Il s’agit de tests PCR salivaires. L’offre est destinée à toutes les personnes, symptomatiques ou non, habitant la région. Le test est gratuit et ne donne pas lieu à la délivrance d’un certificat. Il est recommandé aux personnes guéries d’attendre six semaines au moins après le test positif pour se refaire dépister. /comm-oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus