Un ticket rose-vert pour faire basculer le Conseil-exécutif à gauche

Le PS et les Verts du canton de Berne présentent quatre candidats pour le gouvernement lors ...
Un ticket rose-vert pour faire basculer le Conseil-exécutif à gauche

Le PS et les Verts du canton de Berne présentent quatre candidats pour le gouvernement lors des élections du 27 mars. Le maire de Bienne, Erich Fehr, est en lice avec les trois conseillers d’Etat sortants

De gauche à droite et de haut en bas : Christine Häsler (Les Verts/sortante), Christoph Ammann (PS/sortant), Evi Allemann (PS/sortante) et Erich Fehr (PS). De gauche à droite et de haut en bas : Christine Häsler (Les Verts/sortante), Christoph Ammann (PS/sortant), Evi Allemann (PS/sortante) et Erich Fehr (PS).

Ils veulent que le Conseil-exécutif retrouve une majorité rose-verte. Le Parti socialiste et les Verts du canton de Berne sont entrés en campagne vendredi. Les deux partis ont présenté les quatre candidats qui briguent un siège au gouvernement lors des élections du 27 mars. Les conseillers d’Etat sortants Evi Allemann (PS), Christoph Ammann (PS) et Christine Häsler (Les Verts) sont en lice, tout comme Erich Fehr (PS). Le maire de Bienne met en avant sa bonne connaissance de la Berne francophone et des particularités de la région. « Il est important de ne pas seulement parler le français, mais de connaitre aussi les sensibilités spécifiques des francophones. A mon avis, il n’y a actuellement personne dans le gouvernement bernois qui connait aussi bien que moi les deux cultures », a expliqué Erich Fehr à RJB.


Une candidature dans le Jura bernois à contextualiser

Le maire de Bienne voit d’un bon œil la candidature du député socialiste autonome Peter Gasser pour le siège réservé au Jura bernois. Erich Fehr estime qu’elle s’explique par le contexte actuel lié au départ de Moutier dans le canton du Jura et aux réflexions engagées par le Parti socialiste autonome pour l’avenir. Le candidat rappelle que le PSA a clairement appelé ses électeurs à soutenir les quatre candidatures du PS et des Verts en plus de celle de Peter Gasser. « Je pars de l’idée que l’électorat du PSA mettra dans les urnes une liste avec cinq noms de gauche dessus », souligne Erich Fehr. Ce dernier salue, par ailleurs, l’union des forces de gauche dans le cadre des apparentements de listes pour le Grand conseil.

Erich Fehr : « Le paysage politique est en train de se réorienter »

Pour un canton plus social et plus écologique

De manière générale, Erich Fehr estime que seule une majorité rose-verte au Conseil-exécutif permettra « d’esquisser les contours d’un avenir plus social et plus écologique ». Le maire de Bienne souhaite que le canton de Berne profite davantage des défis liés au changement climatique pour créer des emplois. Il plaide, par ailleurs, pour étoffer les prestations de soutien préscolaire, comme par exemple la gratuité des crèches. Eric Fehr appelle aussi à développer les transports publics et à mettre en place des modes de propulsion plus respectueux de l’environnement. /comm-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus