Stationnement : Moutier double ses prix

La municipalité vient de remplacer les anciens horodateurs par des machines plus modernes. ...
Stationnement : Moutier double ses prix

La municipalité vient de remplacer les anciens horodateurs par des machines plus modernes. La ville en comptera moins qu’avant. Le prix du stationnement a quant à lui pris l’ascenseur

Il faudra payer plus cher pour se parquer à Moutier. (Photos : archives) Il faudra payer plus cher pour se parquer à Moutier. (Photos : archives)

Les automobilistes peuvent désormais admirer les nouveaux horodateurs à Moutier. Mais à quel prix ? La municipalité a annoncé lundi dans un communiqué le remplacement des anciens parcomètres, devenu obsolètes et trop couteux en termes d’entretien. Les nouvelles installations sont toutefois moins nombreuses. Elles passent de 27 à 17, « au vu de la nouvelle technologie », ont précisé les autorités.

Dorénavant, seul le numéro de plaque d’immatriculation est demandé. Autre nouveauté, le paiement peut également être effectué via les applications ParkingPay, EasyPark et Twint. Mais au moment de passer à la caisse, les automobilistes risquent d’être surpris : la taxe de stationnement a été doublée. Après la mise en consultation de cette adaptation, aucun recours n’a été enregistré, a assuré la municipalité.


Un alignement plutôt qu’une augmentation

Cette augmentation des prix n'a pas de lien direct avec le changement des horodateurs. Elle avait été votée par la commune lors de la mise en place du budget 2022 comme une mesure pour améliorer la situation financière difficile de la ville. De plus, pour le conseiller municipal en charge du dossier Jean-Jacques Clémençon, cette augmentation des prix est avant tout un alignement avec ce qui se fait dans d’autres communes de la région :

Augmentation dégressive

La tarification a été doublée pour la courte, la moyenne et la longue durée, c’est-à-dire jusqu’à 6 heures de stationnement. Passée cette durée, le prix augmente de manière dégressive. Trente minutes de stationnement passent ainsi de 20 à 40 centimes, heure de 50 centimes à un franc et 90 minutes d’un franc à 2 francs. /comm-ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus