Bienne : une carte d’identité pour les sans-papiers

La CityCard Biel/Bienne solidaire est disponible depuis ce vendredi dans la cité seelandaise ...
Bienne : une carte d’identité pour les sans-papiers

La CityCard Biel/Bienne solidaire est disponible depuis ce vendredi dans la cité seelandaise. Elle permet aux personnes qui n’ont pas de papier de pouvoir décliner leur identité et ainsi accéder à certains services. Mais ce projet solidaire n’est pas encore officiel

Il est possible de se procurer une CityCard Biel/Bienne dès ce vendredi. Il est possible de se procurer une CityCard Biel/Bienne dès ce vendredi.

Une carte d’identité solidaire pour les sans-papiers de Bienne. Depuis ce vendredi, la population de la cité seelandaise est invitée à se procurer une CityCard Biel/Bienne. Elle permet aux personnes qui n’ont pas de papier de pouvoir décliner leur identité et ainsi accéder à certains services. Pourtant cette version de la CityCard n’est pas encore officielle et n’a pas de réelle valeur légale.

En novembre 2020, la conseillère de ville Ruth Tennenbaum, au nom du mouvement citoyen Passerelle, a déposé une motion au législatif biennois pour demander l’introduction d’une CityCard. Pourtant soutenue par de nombreux partis, la demande était considérée prématurée par le Conseil municipal qui souhaitait attendre et voir l’évolution du même projet en ville de Zurich. Mais cela prend trop de temps pour les différents acteurs locaux investis dans ce projet, à savoir notamment le X-Project, l’association FAIR, Passerelle, der Ort, le Sleep-In, la Cuisine populaire. Ruth Tennenbaum explique pourquoi il fallait agir avant d’avoir le feu vert du Conseil municipal biennois : 

Cette solution alternative : c’est la CityCard solidaire. Concrètement, c’est la même que la « vraie » carte. La grande différence est que la version solidaire n’a aucune valeur juridique et n’est pas reconnue de la police.


Une solidarité citoyenne

L’association CityCard Biel/Bienne a appelé cette version « solidaire » car elle souhaite que toute la population de la cité seelandaise se mobilise pour apporter son aide aux personnes sans-papiers, pour qu’ils aient eux aussi accès à des choses simple de la vie, comme par exemple inscrire leur enfant à la crèche ou pouvoir contracter un abonnement de téléphone portable. Et pour Ruth Tennenbaum, cette carte, bien que pas officielle, va quand même apporter quelque chose aux sans-papiers :

Plus que les citoyens de la ville de Bienne, ce sont toutes les personnes de la région qui travaillent dans la cité seelandaise ou qui veulent simplement être solidaires qui peuvent se procurer la CityCard Biel/Bienne. Elle peut être achetée au prix symbolique de 20 francs dans plusieurs endroits de la ville : der Ort, la Haus pour Bienne, le BAR. et Multimondo. /lyg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus