Lancement de la 6e période de soutien aux projets de coopération

Le programme Interreg 2021-2027 a été lancé ce jeudi avec comme priorité, la transition écologique ...
Lancement de la 6e période de soutien aux projets de coopération

Le programme Interreg 2021-2027 a été lancé ce jeudi avec comme priorité, la transition écologique. La confédération et les cantons apportent une contribution de 50 millions de francs

La 6e période du programme Interreg a été lancée ce jeudi à Arc-et-Senans, dans le Doubs. (Photo : Coordination régionale Interreg) La 6e période du programme Interreg a été lancée ce jeudi à Arc-et-Senans, dans le Doubs. (Photo : Coordination régionale Interreg)

La 6e période de soutien aux projets de coopérations transfrontalières franco-suisses a été lancée officiellement jeudi à Arc-et-Senans, dans le Doubs. La priorité du programme Interreg 2021-2027 sera la transition écologique.

« Dans le contexte actuel des relations Suisse-Europe, le lancement de ce programme auquel la Suisse et les cantons romands participent pleinement aux côtés des partenaires français est un élément important pour le maintien et le renforcement des coopérations transfrontalières franco-suisses », a indiqué la Coordination régionale Interreg.

Les programmes Interreg sont des outils de développement régional transfrontalier. Celui entre la France et la Suisse a soutenu 123 projets entre 2014 et 2020, « lesquels ont favorablement impacté le territoire de coopération et contribué au rayonnement d’acteurs issus de toute la Suisse romande », peut-on lire dans le communiqué.


50 millions du côté suisse

Pour la période 2021-2027, le programme Interreg France-Suisse bénéficie d’un soutien des fonds européens de 70 millions d'euros. La Suisse s’est engagée à apporter une contribution d’au moins 50 millions de francs financés conjointement par la Confédération et les cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud.

Interreg s’engage à soutenir le développement de nouveaux modèles économiques durables et circulaires, la préservation des ressources naturelles et le développement des énergies renouvelables. « Le soutien au développement de stratégies pour les zones fonctionnelles transfrontalières constitue un élément novateur qui permettra d’être mieux en phase avec les besoins des territoires. », selon le communiqué.

Appel à candidatures

Le soutien aux projets d’innovation, de mobilité, de tourisme et de culture, qui ont fait le succès des précédents programmes Interreg France-Suisse, sera reconduit. L’appel à candidatures est ouvert. Tous les acteurs intéressés à s’engager dans un projet transfrontalier franco-suisse peuvent déposer leur proposition sur le site.

La manifestation s'est tenue en présence de la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, du conseiller d’Etat vaudois Pascal Broulis, président de la coordination régionale Interreg suisse, de plusieurs membres des exécutifs cantonaux romands et d'homologues de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des départements limitrophes. La Commission européenne et le Secrétariat d’Etat à l’économie étaient aussi représentés. /ATS-fwo


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus