Dégâts à la Tour de Moron : Mario Botta se dit « très triste »

L’incident à la Tour de Moron reste « un mystère » pour l’architecte tessinois auteur du projet ...
Dégâts à la Tour de Moron : Mario Botta se dit « très triste »

L’incident à la Tour de Moron restent « un mystère » pour l’architecte tessinois auteur du projet qui rejette toute responsabilité

L'effondrement d'une partie de la Tour de Moron reste « un mystère » pour l'architecte Mario Botta (Photo : Keystone / Anthony Anex) L'effondrement d'une partie de la Tour de Moron reste « un mystère » pour l'architecte Mario Botta (Photo : Keystone / Anthony Anex)

Les dégâts à la Tour de Moron sont un « mystère » pour l'architecte Mario Botta, auteur du projet. Le Tessinois se dit « très triste », surtout pour les apprentis qui avaient réalisé l'édifice devenu un lieu touristique dans la région.

« Cela me fait beaucoup de peine, surtout pour les apprentis qui croient en leur métier », a déclaré vendredi à Keystone-ATS Mario Botta. L'incident est pour lui un « mystère ». « Au début, j'ai même pensé à un attentat ».

L'architecte de réputation mondiale balaie toute responsabilité. « J'ai dessiné la tour, je n'ai pas suivi sa construction, ce n'était pas mon rôle ». Il souligne par ailleurs que la technique utilisée n'était pas révolutionnaire.

Il explique aussi que l'idée était d'utiliser de la pierre du Jura, mais que celle-ci n'étant pas disponible, on avait finalement recouru à une pierre analogue venant d'Espagne. Celle-ci a été testée par le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de rechercher (Empa), ajoute Mario Botta.

Le Tessinois n'a plus visité la Tour de Moron depuis quelques années. Mais il compte bien se rendre sur place dès que possible. /ATS-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus