L’écoute de la radio enregistre un recul

La radio atteint en moyenne plus de 5,3 millions de personnes à partir de 15 ans de manière ...
L’écoute de la radio enregistre un recul

La radio atteint en moyenne plus de 5,3 millions de personnes à partir de 15 ans de manière quotidienne. C’est ce qui ressort des données du premier semestre 2022 de Mediapulse. L’audience accuse un recul parmi la majorité des radios en Suisse. Mais la durée d’écoute reste bonne au sein du groupe BNJ

Les radios RFJ, RJB et RTN enregistrent la plus grande durée d'écoute des radios privées en Suisse romande. Les radios RFJ, RJB et RTN enregistrent la plus grande durée d'écoute des radios privées en Suisse romande.

La radio a quotidiennement touché en moyenne plus de 5,3 millions de personnes en Suisse au premier semestre 2022. La télévision est quant à elle regardée quotidiennement en direct ou en différé par plus de 4 millions de personnes. C’est ce qui ressort de l’enquête de la fondation Mediapulse. Cela représente une pénétration nette de 74% et signifie donc qu’en Suisse, trois adultes sur quatre écoutent chaque jour la radio.

RJB, RTN et RFJ ont touché quotidiennement plus de 121'000 personnes. En comparaison annuelle, c’est un recul d’un peu plus de 10%. Quant à la petite sœur des radios du groupe BNJ, GRRIF attire au quotidien un peu plus de 22'000 auditeurs. D’autres radios privées comme LFM ou One FM enregistrent des reculs similaires. Parmi les chaines de la SSR, La Première accuse aussi un repli en regroupant désormais 469'000 auditeurs.

Bonne nouvelle par contre pour les radios de l’Arc jurassien : la durée d’écoute de RJB, RTN et RFJ dépasse les 57 minutes, soit le taux le plus élevé des radios privées en Suisse romande. /comm-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus