Attention aux arnaques au faux support technique

Les polices cantonales romandes et du Tessin mettent la population en garde face à des escrocs ...
Attention aux arnaques au faux support technique

Les polices cantonales romandes et du Tessin mettent la population en garde face à des escrocs qui se fraient un chemin jusqu’aux comptes bancaires de leurs victimes. Le préjudice s’élève à 900'000 francs en Suisse depuis le début de l’année

Les pirates informatiques exploitent toutes les failles. (photo d'illustration). Les pirates informatiques exploitent toutes les failles. (photo d'illustration).

Appel à la prudence. Les polices cantonales romandes et tessinoises mettent en garde la population face à une recrudescence d’arnaques au faux support technique. Un escroc prend le contrôle de votre ordinateur en prétendant résoudre un problème informatique, mais en profite pour récolter mots de passe et données pour accéder à vos comptes bancaires.

280 cas ont été enregistrés depuis le début de l’année en Suisse pour un préjudice de 900'000 francs.


Quelques recommandations


La police recommande de ne jamais appeler le numéro indiqué, mais en cas de besoin d'utiliser « les numéros de téléphone des services d’assistance informatique figurant sur leurs sites officiels ». Il faut par ailleurs tout de suite mettre fin aux appels non sollicités provenant de soi-disant opérateurs et ne pas se fier au numéro qui s'affiche, « car il a pu être manipulé ».

La police rappelle aussi de ne jamais communiquer à des tiers des données personnelles telles que mots de passe, documents d’identité ou numéros de cartes de crédit et de ne jamais laisser une personne inconnue prendre le contrôle à distance de son ordinateur. En cas de tentative d'escroquerie, toute personne peut signaler l’incident sur le portail du Centre National sur la Cybersécurité.

Si malgré tout, l'escroc a pris le contrôle de votre ordinateur, « coupez immédiatement la connexion internet puis éteignez l’ordinateur ». Il convient ensuite de faire bloquer les éventuelles transactions financières en cours et de déposer plainte. /ATS-comm-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus