Soins à domicile : le plan pour supporter la canicule

Le corps de nos aînés s’adapte difficilement aux températures élevées. A Bévilard, le responsable ...
Soins à domicile : le plan pour supporter la canicule

Le corps de nos aînés s’adapte difficilement aux températures élevées. A Bévilard, le responsable des prestations aux soins à domicile, Loïc Deleignies, évoque des mesures préventives

L’adaptation aux fortes chaleurs est compliquée pour le corps de nos aînés.  (Photo : KEYSTONE). L’adaptation aux fortes chaleurs est compliquée pour le corps de nos aînés. (Photo : KEYSTONE).

Les personnes âgées transpirent moins que les jeunes. L’adaptation aux fortes chaleurs est compliquée pour le corps de nos aînés. Un danger en particulier guette alors ces personnes : la déshydratation. A Bévilard, le service d’aide et soins à domicile veille à ce que les séniors boivent suffisamment d’eau quotidiennement. Une routine pour vivre au mieux la canicule est aussi organisée. Le responsable des prestations aux soins à domicile, Loïc Deleignies estime que la déshydratation engendre des problèmes rénaux et des malaises. Ces situations sont fréquentes chez les personnes âgées, car elles sentent moins la soif. Les aides-soignants développent alors des astuces visuelles pour donner envie de boire en cette période chaude.

Loïc Deleignies : « Certaines personnes âgées boivent moins d’un verre d’eau par jour »

Si les visites ne sont pas forcément plus fréquentes en été, elles suivent un protocole qui vise à prévenir les risques de malaises liés à la canicule. Loïc Deleignies explique que les personnes du troisième âge sont invitées à baisser les stores et à fermer les fenêtres lorsque les températures sont au plus haut en journée. Aussi, le responsable incite à rester à l’intérieur pendant ces pics de chaleur. Enfin, il conseille de privilégier une alimentation plus fraîche et légère qu’en hiver.

« Je conseille de rester à l'intérieur pendant les pics de chaleur »

Le Service d’aide et soins à domicile met donc en place une routine préventive précise pour les personnes à risque. Loïc Deleignies explique que les aides-soignants procèdent par la répétition afin que les personnes âgées n’oublient pas l’essentiel pour supporter au mieux à la canicule.

« Les problèmes cutanés peuvent être des signes avant-coureurs »

Ces mesures ne sont pas près de s’arrêter. Les températures annoncées pour les prochains jours restent élevées. /tch


Actualisé le

 

Actualités suivantes