Les bergeries ont soif

Plusieurs exploitants peinent à s’approvisionner en eau. A cause de la sécheresse, il faut ...
Les bergeries ont soif

Plusieurs exploitants peinent à s’approvisionner en eau. A cause de la sécheresse, il faut toujours plus s’en procurer en plaine. Exemple à la montagne de Graitery

La citerne de Matthieu Beuchat peut contenir jusqu’à 6'000 litres d’eau. Dernièrement, l’agriculteur accomplit au moins un trajet par jour jusqu’à l’auberge du Graitery. La citerne de Matthieu Beuchat peut contenir jusqu’à 6'000 litres d’eau. Dernièrement, l’agriculteur accomplit au moins un trajet par jour jusqu’à l’auberge du Graitery.

La pluie se fait urgemment attendre sur les hauteurs. Avec la sécheresse, les pâturages des montagnes sont secs et il devient de plus en plus difficile de s’approvisionner en eau.

Matthieu Beuchat est agriculteur à Court. Durant la période estivale, il fournit plusieurs exploitations en eau. Cette année, la tâche est particulièrement intensive : « J’ai déjà monté 180 mètres cubes d’eau entre Graitery et Perrefitte, c’est un record », constate le paysan.

Matthieu Beuchat : « Les sources d’eau se tarissent gentiment »

Parmi les exploitations approvisionnées en eau : l’Auberge du Graitery. Si le reste de l’année, elle fait ses réserves avec l’eau du toit, durant l’été, cette méthode ne suffit pas. Chaque jour, elle a besoin de 6'000 à 10'000 litres par jour, rien que pour le bétail. « C’est compliqué, car il faut toujours contrôler s’il y a assez d’eau, c’est du travail supplémentaire », s’inquiète Fredy Weber, propriétaire de l’exploitation agricole. Il se souvient de la sécheresse de 2007 mais selon lui, elle n’est en rien comparable avec celle de cet été. « C’était beaucoup moins grave que maintenant ».

Fredy Weber : « Une vache boit entre 100 et 120 litres d’eau par jour »

Les prévisions météorologiques ne présagent rien de bon pour les agriculteurs du Graitery, qui se montrent peu optimistes : « Si la pluie n’arrive pas, il faudra gentiment penser à descendre le troupeau », reconnaît Fredy Weber. /ddc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus