Mesures pour décharger les écoles face à la pénurie d'enseignants

Les enseignants seront aidés par des auxiliaires de classe et la charge administrative sera ...
Mesures pour décharger les écoles face à la pénurie d'enseignants

Les enseignants seront aidés par des auxiliaires de classe et la charge administrative sera réduite. La rentrée est fixée au lundi 15 août dans la partie germanophone du canton et à Bienne, et une semaine plus tard dans le Jura bernois

Le canton de Berne a pris des mesures pour faire face à la pénurie d’enseignants. (Photo: LDD) Le canton de Berne a pris des mesures pour faire face à la pénurie d’enseignants. (Photo: LDD)

Les écoliers bernois sont bientôt de retour sur les bancs d’école. Ils sont plus de 110'000 à faire leur rentrée scolaire dont environ 9800 dans la partie francophone du canton de Berne. Les cours reprendront lundi prochain à Bienne et dans la partie alémanique, le 22 août dans le Jura bernois. La Direction bernoise de l’Instruction publique et de la culture a annoncé mercredi matin différentes mesures pour aider les direction d'école et les enseignants alors qu'il y a une pénurie d’enseignants dans le canton. Elles ont été prises avec l’Association des communes bernoises en concertation avec les associations professionnelles, les associations du personnel et la Haute école pédagogique germanophone.

Les directions d’école et le personnel pourront faire recours à des auxiliaires de classe à tous les degrés de la scolarité obligatoire, jusqu’ici cela concernait principalement l’école enfantine. Dans les cas justifiés, une deuxième leçon de décharge pourra être accordée aux profs de classes. Les communes sont invitées à renforcer si nécessaires les effectifs de secrétariats des écoles pour soutenir les directions dans les tâches administratives. La Direction de l’Instruction publique a aussi l’intention de créer un pool cantonal pour offrir un soutien supplémentaire aux directions d’école. Enfin, les écoles devront aussi se concentrer sur les tâches indispensables tant que la situation reste tendue en raison de cette pénurie.

Même si la partie francophone est moins touchée par la pénurie. Les directions d’école et le personnel enseignant pourront aussi profiter de ces nouvelles mesures. Ce qui est une bonne nouvelle pour Stève Blaesi, le responsable de l'enseignement obligatoire pour la partie francophone du canton de Berne.

Stève Blaesi est le responsable de l'enseignement obligatoire pour la partie francophone du canton de Berne. Stève Blaesi est le responsable de l'enseignement obligatoire pour la partie francophone du canton de Berne.

Entretien avec Stève Blaesi

Coronavirus : la situation dans les écoles bernoises


Même s’il est difficile de prédire l’évolution de la pandémie en automne et en hiver. Par mesure de précaution, la Direction de l’instruction publique a demandé aux écoles d’avancer si possible d’une semaine les activités prévues pour Noël, au cas où il faudrait renoncer aux cours en présentiel la dernière semaine avant les vacances. /comm-fwo-sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus