A 180 degrés : de logisticien à animateur pastoral (6/6)

RJB se penche cet été sur les changements de carrière professionnelle, parfois surprenants ...
A 180 degrés : de logisticien à animateur pastoral (6/6)

RJB se penche cet été sur les changements de carrière professionnelle, parfois surprenants. Dans ce dernier épisode, Rudy Crétin a décidé de quitter la logistique pour la Bible

Rudy Crétin a senti « un appel de Dieu » à la naissance de son fils Loan en 2018. Rudy Crétin a senti « un appel de Dieu » à la naissance de son fils Loan en 2018.

Pendant 10 ans, il a eu foi en la logistique et en des expéditions pour des entreprises horlogères et thermiques. Aujourd’hui, il se forme en tant qu’animateur pastoral. Rudy Crétin vient de Moutier, où il a habité 30 ans.

Cet été, RJB s’intéresse particulièrement aux personnes qui ont changé plusieurs fois de parcours professionnels ou qui ont pris des chemins surprenants avant d’être épanouies dans leur métier actuel. Rudy Crétin a entamé le mois passé une formation à Fribourg afin de pouvoir transmettre un jour les paroles de la Bible en paroisse. Cette formation comporte des cours de théologie, d’histoire biblique et des Eglises. Le natif de Moutier raconte qu’il a senti « un appel de Dieu » à la naissance de son fils Loan en 2018. C’est alors qu’il a quitté son métier de logisticien, qu’il appréciait pourtant. A 35 ans, il compte désormais transmettre la foi à la population, notamment aux personnes âgées, mais aussi à l’occasion d’événements marquants, à l’instar des mariages ou des enterrements.

Rudy Crétin : « Je travaille en paroisse, en marge de mes études à Fribourg »

Pendant son enfance, Rudy Crétin a baigné dans la religion. Ses grands-parents se rendaient à l’Eglise régulièrement et ses parents priaient notamment à table. Comme en logistique, le contact avec les autres est important dans le métier d’animateur pastoral, raconte l’homme de 35 ans : « C’est une opportunité si on est à l’écoute de l’être humain et si on a la relation humaine facile. »

« Il faut de la flexibilité et de l'organisation pour changer, mais il faut aussi y croire »

Rudy Crétin se réjouit d’avancer avec foi dans son nouveau parcours professionnel. Ses futures rencontres avec des enfants, des ados et des personnes plus âgées le motivent particulièrement. /tch

Les autres épisodes :


Actualisé le

 

Articles les plus lus