Un collectif citoyen du Cornet partage ses inquiétudes

Plusieurs habitants ont formé un groupe apolitique pour manifester leurs craintes sur l’avenir ...
Un collectif citoyen du Cornet partage ses inquiétudes

Plusieurs habitants ont formé un groupe apolitique pour manifester leurs craintes sur l’avenir de l’école secondaire de Moutier et sur le futur périmètre d'intervention du CRISM

Les foyers du Cornet ont reçu un tout-ménage recto-verso vendredi matin. (Photo : Groupe Cornet) Les foyers du Cornet ont reçu un tout-ménage recto-verso vendredi matin. (Photo : Groupe Cornet)

Si vous habitez dans la Couronne prévôtoise, vous avez sans doute reçu dans votre boîte aux lettres un prospectus particulier ce vendredi. Un côté de celui-ci questionne l’avenir de la scolarité des enfants du Cornet, l’autre s’interroge sur le périmètre d’intervention des sapeurs-pompiers du Centre de renfort, d'intervention et de secours de Moutier (CRISM). Tout cela, dans le cadre du transfert de la Ville de Moutier dans le canton du Jura.

Ce tout-ménage a été distribué par un collectif citoyen du Cornet. Formé de membres de tous bords politiques, il veut attirer l'attention des autorités communales et cantonales sur les inquiétudes de la population en vue de ce transfert. « Aussi bien chez les pro-jurassiens et que chez les pro-bernois, il y a des gens sensés », insiste un des instigateurs du mouvement Roberto Cavallin. « On a une situation financière qui fonctionne avec le système actuel. Il n’y a pas lieu de le démanteler pour une histoire d’appartenance politique ».

Roberto Cavallin : « L’idée est d’avoir une démarche de bon sens »

A noter qu’en ce qui concerne l’avenir de l’organisation de l’école secondaire de Moutier, les communes du Cornet se réuniront jeudi prochain pour en discuter. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus