Rentrée scolaire : Bienne lie apprentissage et culture

L’école a repris lundi dernier dans la cité seelandaise sur fond de projets culturels. Avec ...
Rentrée scolaire : Bienne lie apprentissage et culture

L’école a repris lundi dernier dans la cité seelandaise sur fond de projets culturels. Avec « projécole », les enfants créent des œuvres avec des professionnels

Le but des projets culturels est de produire une œuvre avec l’aide de professionnels. (Photo: archives) Le but des projets culturels est de produire une œuvre avec l’aide de professionnels. (Photo: archives)

Les projets culturels sont essentiels pour la formation des enfants et renforcent leur confiance en eux, peut-on lire sur un communiqué de la Ville de Bienne. Lundi dernier, 6168 élèves (dont 65 ukrainiens) ont repris le chemin de l’école de la cité seelandaise. Ce sont 103 élèves de plus en contraste avec la rentrée de 2021. Ils n’ont jamais été aussi nombreux ces dix dernières années.

Plusieurs d’entre eux ont déjà pu participer à un « projécole ». Le but est de produire une œuvre avec l’aide de professionnels. Les projets durent plusieurs semaines et se terminent généralement par un spectacle ou une exposition. Les élèves peuvent ainsi se voir sous un autre jour et se découvrir de nouveaux talents, certains d’entre eux se surpassant même, indique la directrice de l’école des Prés Walker, Vera Gerz. Il n’est pas rare que des enfants qui ne se distinguent habituellement pas au quotidien à l’école surprennent leur entourage en développant des aptitudes dont ils n’avaient pas conscience et gagnent ainsi en assurance, ajoute la directrice.

Dans six autres projets cette année, 120 élèves travailleront dans les domaines de la musique, des arts visuels et créeront d’autres projets théâtraux. Les classes francophones et germanophones pourront y participer. Certains spectacles et projets auront lieu dans les deux langues. /comm-tch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus