Retour probable du Last Friday en 2023

A La Neuveville, trois soirées du Last Friday ont été organisées entre mai et juillet. Les ...
Retour probable du Last Friday en 2023

A La Neuveville, trois soirées du Last Friday ont été organisées entre mai et juillet. Les échos des commerçants sont positifs et la suite mijote déjà

Les objectifs des soirées du Last Friday sont d’offrir un moment festif à la population tout en donnant un coup de pouce post-pandémie aux commerces locaux. (Photo: Last Friday) Les objectifs des soirées du Last Friday sont d’offrir un moment festif à la population tout en donnant un coup de pouce post-pandémie aux commerces locaux. (Photo: Last Friday)

Les commerçants se sentent soutenus et gagnent de la visibilité. Le public semble satisfait, résume Lyndon Viglino, l’un des trois organisateurs du Last Friday avec son frère Darwin et son collègue Luca Longo. Les organisateurs dressent un bilan plus que positif de cette première édition. La fête a eu lieu cette année à trois reprises, chaque fois de 18 à 22h, à savoir les vendredis 27 mai, 24 juin et 29 juillet dans les rues de la vieille ville de La Neuveville. Les objectifs de ces rencontres sont notamment d’offrir un moment festif à la population tout en donnant un coup de pouce post-pandémie aux commerces locaux. L’idée est aussi de redynamiser le bourg médiéval, relate Lyndon Viglino.

Lyndon Viglino : « Le Last Friday veut soutenir les commerces locaux et redynamiser la vieille ville »

Une assemblée s’est déroulée jeudi soir entre les organisateurs et plusieurs commerçants pour faire le point. Et rebelote ! Le Last Friday a convaincu La Neuveville à l’unanimité et devrait faire son retour en 2023. Une fête similaire à la version pilote de cette année devrait être programmée, raconte Darwin Viglino. Quelques moments de musique ont été proposés par des groupes locaux lors de la première édition. Des visites guidées spéciales au Musée d’Art et d’Histoire de La Neuveville ont aussi été organisés. Des idées qui ont été appréciées par les visiteurs. Les commerces ont touché une clientèle provenant parfois même d’autres villages du Jura bernois et du Jura, se réjouit Darwin Viglino. Le Neuvevillois estime toutefois qu’il faudra mieux répartir les animations l’année prochaine, pour éviter que des commerces se retrouvent en dehors des foules. Un programme précis des activités sera également publié si une seconde édition voit le jour, poursuit Darwin Viglino.

Darwin Viglino : « On va proposer à la commune une formule similaire »

Plus de 600 personnes ont participé à chacune des soirées du Last Friday. En juillet, jusqu’à 800 visiteurs ont foulé les pavés des rues de La Neuveville, conclut Lyndon Viglino. /tch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus