Substance 2030 : le CAF « inquiet »

Le Conseil des affaires francophones de l’arrondissement de Bienne craint pour la sauvegarde ...
Substance 2030 : le CAF « inquiet »

Le Conseil des affaires francophones de l’arrondissement de Bienne craint pour la sauvegarde du bilinguisme, après l’annonce du plan d’économie de la Ville « Substance 2030 »

Le CAF
entend discuter avec la Ville de Bienne et le Canton de Berne des conséquences
possibles du plan « Substance 2030 » sur le bilinguisme. (Photo : archives) Le CAF entend discuter avec la Ville de Bienne et le Canton de Berne des conséquences possibles du plan « Substance 2030 » sur le bilinguisme. (Photo : archives)

Le CAF craint pour l’avenir du bilinguisme. Le Conseil des affaires francophones de l’arrondissement de Bienne a confié être inquiet après l’annonce du plan d’assainissement des finances de la Ville « Substance 2030 ». Dans un communiqué diffusé ce mercredi, il évoque l’impact qu’un tel programme pourrait avoir sur le développement du bilinguisme, mais aussi sur son rayonnement à l’échelle cantonale et nationale. Le bilinguisme « participe à construire et modeler l’identité de cette région, grâce à des communautés francophones et germanophones fortes », écrit le CAF.


« Réactions en chaîne »

Le conseil traite certains dossiers cantonaux qui dépendent des actions et des décisions de la Ville de Bienne. La réduction des  aides dans le domaine de la culture notamment risque de provoquer des réactions en chaîne, qui peuvent conduire à la diminution de dossiers à l’échelle cantonale.

Le CAF entend discuter des conséquences possibles du plan « Substance 2030 » sur le bilinguisme avec la Ville de Bienne et le Canton de Berne. Il les appelle par ailleurs à protéger cette tradition linguistique. /comm-ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus