Le jeu chez Friedrich Dürrenmatt

Une nouvelle exposition au Centre Dürrenmatt Neuchâtel thématise le jeu dans l'œuvre du dramaturge ...
Le jeu chez Friedrich Dürrenmatt

Une nouvelle exposition au Centre Dürrenmatt Neuchâtel thématise le jeu dans l'œuvre du dramaturge bernois. Le jeu y est notamment utilisé comme métaphore du monde

La nouvelle exposition est consacrée au jeu dans l'oeuvre de Friedrich Dürrenmatt. Elle se tiendra au Centre Dürrenmatt Neuchâtel jusqu'au 12 février 2023. La nouvelle exposition est consacrée au jeu dans l'oeuvre de Friedrich Dürrenmatt. Elle se tiendra au Centre Dürrenmatt Neuchâtel jusqu'au 12 février 2023.

Le Centre Dürrenmatt Neuchâtel (CDN) présente une exposition sur le jeu chez Friedrich Dürrenmatt. Ses œuvres, visuelles ou littéraires entrent en résonance avec celles de cinq autres artistes, comme la plasticienne neuchâteloise Valérie Favre, l'écrivain Jacques Chessex ou le situationniste Guy Debord. À découvrir du 8 octobre au 12 février 2023.

Passionné par le jeu d’échecs, Friedrich Dürrenmatt écrit des romans qui font appel à la logique, mais aussi au hasard, écrit le CDN dans un communiqué. En traversant l’échiquier des péripéties, on se demande si notre avenir suit son destin ou s’il dépend d’un simple lancer de dé.

Gabriel Grossert, commissaire de l'exposition :

Dans ses essais et pièces, l'écrivain utilise le jeu comme une métaphore du monde. Dans ses dessins et tableaux, il joue avec son identité ou imagine des fins de parties. Le jeu constitue pour lui une distance pour observer le monde, pour le déconstruire, puis le reconstruire.

Les œuvres d’autres artistes sont associées à cette exposition pour offrir des regards croisés sur la thématique. Les peintures et l’installation inédites de la plasticienne neuchâteloise Valérie Favre (*1959), les dessins du Minotaure de l’écrivain Jacques Chessex (1934-2009), le Jeu de la Guerre du situationniste français Guy Debord (1931-1994) ou encore les adaptations graphiques de Hannes Binder (*1947), illustrateur zurichois, et de Benjamin Gottwald (*1987), bédéiste allemand, tissent des liens avec l’univers de Dürrenmatt.


Théâtre musical avec « Le Minotaure »

Des manifestations auront lieu dans le cadre de l’exposition, notamment du théâtre musical avec « Le Minotaure » et un Salon Dürrenmatt dédié au dialogue entre image et texte, à l’occasion de la parution de l'ouvrage « Parcours et détours avec Friedrich Dürrenmatt - L’œuvre picturale et littéraire en dialogue » du CDN en collaboration avec les maisons d’édition Steidl et Diogenes.

Le CDN édite encore une publication qui accompagne l'exposition, qui propose un focus sur un tableau de Dürrenmatt, « Le Monde des Atlas. » Le CDN produit également « Friedrich Dürrenmatt - Le Podcast », qui pose un regard actuel sur l’œuvre picturale de Dürrenmatt par le biais de courts récits. /ats-dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus