Électricité : les boulangers ont mangé leur pain blanc

La hausse annoncée des prix de l’électricité en 2023 donne des cheveux blancs aux boulangers ...
Électricité : les boulangers ont mangé leur pain blanc

La hausse annoncée des prix de l’électricité en 2023 donne des cheveux blancs aux boulangers. Leur secteur d’activité est particulièrement gourmand en énergie

Les boulangers tirent la langue, leur secteur d'activité est particulièrement gourmand en énergie. (Photo : archives) Les boulangers tirent la langue, leur secteur d'activité est particulièrement gourmand en énergie. (Photo : archives)

Les boulangers vivent des heures difficiles. Entre fours, chambre de fermentation, frigos et magasin, leur secteur d’activité est particulièrement gourmand en énergie.

À titre d’exemple, la facture mensuelle d’électricité de la boulangerie Conrad à La Neuveville s’élève, pour l’instant, à 2’000 francs par mois, selon le gérant. Et Damien Dubois sait que l’année prochaine, il devra faire face à une hausse du prix de l’énergie. Le tarif le plus avantageux affiché sur le site internet de la commune prévoit une augmentation du kilowattheure de l’ordre de 40% pour les PME.

À cela, il faut ajouter le prix des matières premières qui fluctue depuis le début de l’année. Pour l’instant, Damien Dubois s’est refusé à augmenter le prix du pain :

« Je ne peux pas me permettre de mettre la livre un coup à trois francs et un coup à quatre francs »

À quelques kilomètres de là, à Bienne, à la boulangerie-pâtisserie Gurzelen, Nicolas Rawyler a lui déjà franchi le pas au printemps dernier :

La clientèle a bien accepté l’augmentation de 7%

Pas question pour nos deux boulangers de laisser la clientèle assumer seule les augmentations. Pour tenter d’atténuer le coup, chacun a sa recette pour réduire les frais fixes. À La Neuveville, Damien Dubois implique notamment ses employés :

Chaque geste compte

À Bienne, Nicolas Rawyler optimise l’utilisation de ses installations :

Le four chauffe le tea-room

Tant à Bienne qu’à La Neuveville, on veut jouer la carte du consommer local, de l’électricité à la farine. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus