Rétablir la compréhension des sous-entendus

À la suite de lésions cérébrales, certaines personnes ne saisissent plus l’ironie et les sous-entendus ...
Rétablir la compréhension des sous-entendus

À la suite de lésions cérébrales, certaines personnes ne saisissent plus l’ironie et les sous-entendus. Cette altération du langage peut être pénalisante au travail ou en société. Natacha Cordonier, logopédiste à l’UniNe, y consacre sa thèse de doctorat

Certaines lésions cérébrales, comme un AVC ou un traumatisme crânien, altèrent la compréhension des contenus sous-entendus. (Photo libre de droits). Certaines lésions cérébrales, comme un AVC ou un traumatisme crânien, altèrent la compréhension des contenus sous-entendus. (Photo libre de droits).

Les remarques ironiques ou les requêtes indirectes font partie de nos dialogues au quotidien. Ne pas les comprendre peut être problématique. Et certaines lésions cérébrales altèrent justement cette compréhension, par exemple après un AVC ou un traumatisme crânien. Natacha Cordonier, logopédiste à l’Université de Neuchâtel, y consacre sa thèse. Elle vise à mieux comprendre ces troubles et leurs causes, mais aussi à développer des outils pour les aider à saisir à nouveau le 2e degré. Car ne pas comprendre des sous-entendus peut avoir des répercussions importantes notamment au travail. Si un employeur dit « il n’y a plus de papier dans l’imprimante », sous-entendu il faut en remettre, et que le collaborateur ne le fait pas, il pourrait être mal vu, indique Natacha Cordonier. À longue, il risque même un licenciement. D’où l’importance d’une thérapie. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus