Première force politique à Moutier, le PSA veut confirmer

Le Parti socialiste autonome avance avec confiance vers les élections municipales du 27 novembre ...
Première force politique à Moutier, le PSA veut confirmer

Le Parti socialiste autonome avance avec confiance vers les élections municipales du 27 novembre à Moutier. Il a présenté vendredi ses objectifs et son idéologie

Plusieurs candidats au législatif et à l'exécutif sont venus présenter les arguments du PSA vendredi à Moutier. De gauche à droite, assis : Pauline Weiss, Valentin Zuber, Pierre Sauvain, Karim Bortolussi, Matthieu Houmard. Debout : Pierre Coullery, Barbara Denime, Christophe Winistoerfer et Laure Hagmann Bortolussi. Plusieurs candidats au législatif et à l'exécutif sont venus présenter les arguments du PSA vendredi à Moutier. De gauche à droite, assis : Pauline Weiss, Valentin Zuber, Pierre Sauvain, Karim Bortolussi, Matthieu Houmard. Debout : Pierre Coullery, Barbara Denime, Christophe Winistoerfer et Laure Hagmann Bortolussi.

Le Parti socialiste autonome (PSA) entend bien rester la première force politique à Moutier. Fort de ses douze élus au Conseil de ville sur 41 - et même quinze depuis que trois candidats « libres » ont rejoint ses rangs, le parti a défendu vendredi ses positions devant la presse. « Le PSA s’engage pour une politique sociale solidaire et garante de dignité, pour l’égalité des chances, pour la défense des plus démunis et contre les exclusions de toutes formes », a détaillé le président et conseiller municipal sortant Pierre Sauvain en guise d’introduction. Un combat d’autant plus fondamental dans le contexte de crise sociale et économique actuel, selon lui. Autres points centraux pour les socialistes autonomes : l’égalité hommes-femmes, la défense de l’environnement ou encore le développement d’une politique régionale efficace et adaptée. Un transfert harmonieux de la ville dans le canton du Jura doit aussi être priorisé, a précisé Pauline Weiss, conseillère de ville sortante.

« Tout le monde doit mettre la main à la pâte »

Force positive

Voilà pour les présentations générales. S’agissant plus spécifiquement de la politique prévôtoise, le PSA se présente comme la principale force de proposition positive et de défense des intérêts des Prévôtois. Les candidates et candidats s’engagent à faire de Moutier une ville attractive, innovante et dynamique. Un objectif qui ne pourra être atteint qu’en maintenant voire en développant l’offre actuelle, selon eux. Et de promettre un soutien fort projets destinés à la jeunesse, par exemple de nouveaux espaces de défoulement et d’expression.

Reste que ce développement est tributaire des finances de la ville de Moutier, dont la situation délicate devra être prise en considération. Le PSA en est conscient et se réjouit déjà des mesures prises par les autorités, mesures qui devraient permettre progressivement de retrouver des finances saines, estime-t-il. Le parti soutient toutes les actions, pour autant qu’elles ne péjorent pas la qualité de vie des Prévôtois et l’attractivité de la commune. « Mener une politique de ville, pour une ville que l’on aime », scandent les candidats, évoquant des politiques sociales justes, une forte attractivité sociale, culturelle et économique, ainsi que des transports publics augmentés. Il faudra aussi pouvoir s’imaginer dans un cadre jurassien, le cadre légal et les clés de répartition entre la commune et le canton étant appelés à évoluer une fois la ville de Moutier transférée dans le canton du Jura.


Objectif : 35% de voix

Le PSA présente donc 37 candidates et candidats au Conseil de ville, huit au Conseil municipal. L’objectif est de glaner quatorze sièges au législatif, ce qui équivaudrait à 35% des suffrages. Une ambition clairement affichée. A l’exécutif, les trois sièges actuels seront défendus par leurs titulaires, Pierre Sauvain, Karim Bortolussi et Valentin Zuber. Le parti n’exclut pas de décrocher un quatrième sésame. A noter qu’aucun candidat n’a été cumulé sur les listes. « Tout le monde doit partir avec les mêmes chances », estime la formation. A la mairie enfin, le PSA appelle ses sympathisants à soutenir le candidat du Centre Marcel Winistoerfer. Un homme qui « bénéficie d’un bon bilan, qui a un positionnement ouvert et qui a réussi à fédérer la ville de Moutier autour du projet de transfert ». /oza


Actualisé le

Actualités suivantes