Premiers échanges à Bienne après le rejet du budget 2023

Une table ronde s’est tenue à Bienne concernant le rejet du budget 2023 par la population. ...
Premiers échanges à Bienne après le rejet du budget 2023

Une table ronde s’est tenue à Bienne concernant le rejet du budget 2023 par la population. La Ville ainsi que les partenaires sociaux et les partis se sont mis d’accord sur l’importance d’élaborer un nouveau budget

Une table ronde s’est tenue à Bienne concernant le rejet du budget 2023 par la population. Une table ronde s’est tenue à Bienne concernant le rejet du budget 2023 par la population.

Après le refus du budget 2023 en votation populaire le 27 novembre, la Ville de Bienne, les partis, les organisations et les partenaires sociaux ont souligné lors d'une table ronde l'importance d'élaborer un nouveau budget susceptible d'être approuvé par la population. Tous veulent éviter que le canton n'impose d'office un budget.

En attendant de disposer d'un budget 2023, seuls les engagements financiers indispensables ou découlant d'un contrat pourront être consentis par l'administration municipale à partir du 1er janvier, a rappelé vendredi la Ville de Bienne. Il s'agit par exemple des salaires ou des mesures liées à la sécurité.

Cette nouvelle version devra tenir compte de la situation financière difficile de la cité bilingue. Les deux variantes du budget rejetées à une forte majorité dans les urnes prévoyaient une hausse de la fiscalité pour les particuliers et les entreprises. Elles étaient soutenues par la gauche et combattues par le camp bourgeois.

Si cette 2e version venait à être rejetée en votation populaire, les délais pour préparer une 3e version seraient très, voire trop courts pour que celle-ci entre en vigueur avant le 30 juin, relèvent les autorités municipales. Après le 30 juin, c'est le gouvernement bernois qui arrête un budget. /ATS-cro


Actualisé le

 

Actualités suivantes