St-Imier à l’heure de l’anarchisme

Les Rencontres internationales anti-autoritaires se tiennent jusqu’à dimanche dans la cité ...
St-Imier à l’heure de l’anarchisme

Les Rencontres internationales anti-autoritaires se tiennent jusqu’à dimanche dans la cité. Des milliers de personnes prennent part aux événements organisés pour célébrer le 150e anniversaire du Congrès de St-Imier qui a donné naissance au mouvement anarchiste

Jusqu'à dimanche, des milliers de participants investissent St-Imier pour discuter d'anarchisme. Jusqu'à dimanche, des milliers de participants investissent St-Imier pour discuter d'anarchisme.

St-Imier est une nouvelle fois la capitale mondiale de l’anarchisme. Les Rencontres internationales anti-autoritaires (RIA) se sont ouvertes mercredi dans la cité. Cet événement vient marquer le 150e anniversaire du Congrès de St-Imier qui a donné naissance au mouvement anarchiste.

Ateliers, discussions et conférences sont au programme jusqu’à dimanche. Au lendemain du coup d’envoi de la manifestation, des milliers de personnes ont déjà investi la ville. Un engouement qui surprend l’une des organisatrices des RIA : « Ça me choque », rigole-t-elle expliquant que les cuisines ont servi pas moins de 2'300 plats le premier soir. Et pour soutenir cette logistique, les personnes qui prennent part à l’événement sont sollicitées. L’auto-gestion et le bénévolat sont au cœur de l’organisation. Anthony Montandon a fait un tour jeudi à St-Imier :

Reportage à St-Imier

L’anarchisme en 2023

Plus de 200 conférences sont au programme durant les RIA et les thèmes sont particulièrement nombreux. Bien plus nombreux qu’en 2012, explique à ce titre Jürg, membre du comité d’Espace Noir et qui avait pris part à la dernière rencontre de ce type. Lui-même remarque d’ailleurs que, comparé au public d’il y a 11 ans, les participants sont cette année bien plus jeunes.

L’anarchisme évolue au fil du temps et intègre d’autres causes comme le féminisme ou la lutte climatique par exemple. Pierre, qui s’occupe d’une radio sur internet durant l’événement, précise d’ailleurs qu’il n’y a pas qu’une seule forme d’anarchie : elle dépend de chacun. Mais bien souvent, regrette-t-il, la cause est diabolisée :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus