Les Tchérattes en guise de gâteau d’anniversaire

Le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez fête ses 50 ans à l’occasion des épreuves de VTT et ...
Les Tchérattes en guise de gâteau d’anniversaire

Le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez fête ses 50 ans à l’occasion des épreuves de VTT et de course à pied qui se tiennent samedi sur les hauts du Clos du Doubs

La 42e édition des Tchérattes fait office de fête d'anniversaire pour le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez. (Photo archives : Georges Henz) La 42e édition des Tchérattes fait office de fête d'anniversaire pour le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez. (Photo archives : Georges Henz)

Les Tchérattes feront office de fête d’anniversaire pour le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez (GSEE). Cette manche du Trophée jurassien se déroule samedi à Epauvillers. Sur les hauteurs du Clos du Doubs, les vététistes en découdront dès 10h sur un tracé de 36,7 kilomètres. Ensuite, à partir de 17h, place aux adeptes de la course à pied avec un parcours de 21,3 kilomètres.

L’organisateur de ces 42e Tchérattes, le Groupe Sportif Epauvillers-Epiquerez, en profite pour célébrer ses 50 ans. Le GSEE, qui s’occupe de la manifestation depuis 1986, compte actuellement 28 membres actifs âgés de 22 à 82 ans. L’événement est vu comme un instant de rassemblement à Epauvillers. « Le fait d’organiser des manifestations telles que Les Tchérattes crée un lien entre chaque personne », loue Jean-Maurice Maître. Le président et membre fondateur du GSEE ajoute que l’événement permet aussi d’enrôler des membres qui rajeunissent le groupe au sein duquel « le mélange des âges se passe fort bien ».

Jean-Maurice Maître : « Heureux de pouvoir maintenir notre groupe pendant 50 ans »

Marche à pied, gymnastique douce ou encore excursions rythment la vie des membres du GSEE tout au long de l’année. La société est de taille modeste mais Jean-Maurice Maître n’envie toutefois pas les clubs jurassiens de plus grande envergure. « Être dans un petit groupe c’est très familial et puis je pense que les soucis d’un grand groupe sont aussi plus conséquents », relève le président du GSEE qui se réjouit d’avoir vécu ce demi-siècle de passion sportive sur les hauts du Clos du Doubs. /nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus