Dans les dossiers : sensibiliser la population à l’économie d’énergie

A l’approche de l’hiver, l’économie d’énergie reste une préoccupation centrale en Suisse. Certaines ...
Dans les dossiers : sensibiliser la population à l’économie d’énergie

A l’approche de l’hiver, l’économie d’énergie reste une préoccupation centrale en Suisse. Certaines communes usent de créativité pour inciter leurs habitants à faire des efforts afin de réduire leur consommation

Le directeur de SACEN Michel Hirtzlin (à g.) collabore régulièrement avec le chef du service de l’électricité de Tramelan Philippe Wastian (à d.) notamment pour les questions liées à l’approvisionnement en énergie. Le directeur de SACEN Michel Hirtzlin (à g.) collabore régulièrement avec le chef du service de l’électricité de Tramelan Philippe Wastian (à d.) notamment pour les questions liées à l’approvisionnement en énergie.

A l’approche de l’hiver, toutes les mesures sont bonnes pour éviter une pénurie d’énergie. La situation a déjà failli se produire l’année dernière. Les réflexions émergent de toute part pour tenter de tirer des leçons et améliorer les perspectives pour la suite. Et à l’échelle des communes aussi, il faut faire des efforts.

La société SACEN, basée à Delémont, est active dans l’approvisionnement et la commercialisation de l’électricité. Elle regroupe plusieurs communes du Jura et du Jura bernois. Son directeur, Michel Hirtzlin était l’invité de La Matinale. « Depuis le début de la crise énergétique en 2021, il a fallu réorienter notre approvisionnement sur du plus long terme, explique le spécialiste. Maintenant, nous approvisionnons notre portefeuille sur des périodes de cinq ou dix ans ». Ainsi, pour l’année 2024, la hausse du prix de l’électricité pour les dix communes partenaires est « largement » en-dessous de la moyenne suisse (18%) avec une augmentation d’un peu moins de 10% du prix total.

Michel Hirtzlin : « La crise a bien été gérée chez SACEN »

Le directeur de SACEN appréhende les mois à venir avec « un peu moins d’anxiété que l’année passée ». Il explique que les livraisons de gaz qui faisaient défaut en Russie ont été remplacées. Mais il insiste sur l’importance d’économiser de l’énergie pour deux raisons : on évite ainsi la pénurie d’électricité et on fait baisser les prix.


Une approche ludique de la problématique à Tramelan

Reste qu’on ne peut pas faire d’économie sans l’aide de la population. Plusieurs mesures sont mises en place pour la sensibiliser à cette problématique. SACEN propose un atelier pratique pour la 10e fois pour consommer moins et mieux l’énergie. Il se tient jeudi soir à la Sociét’halle à Moutier.

Autre exemple, du côté de Tramelan. La commune a organisé un concours ouvert à tous les habitants. Les ménages qui ont économisé le plus d’énergie à partir du mois d’octobre 2022 ont été récompensés. Une approche ludique de la problématique de l’énergie qui a porté ses fruits selon Philippe Wastian, chef du service de l’électricité de Tramelan, lui aussi en direct à La Matinale. « On a obtenu une économie de 11% entre le deuxième semestre 2021 et le deuxième semestre 2022 ».

Philippe Wastian : « Il nous a fallu trouver des solutions pour relayer le message de la Confédération »

Tramelan possède une patinoire et une piscine, deux infrastructures énergivores. Comment justifier une demande d’effort de la population dans ces cas-là ? Le chef du service de l’électricité répond qu’il y a trois ans déjà, des panneaux solaires ont été placés sur le toit de la patinoire. « 30% de l’énergie consommée par le bâtiment sont produits localement ». Concernant la piscine, les autorités planchent également sur des projets d’installations photovoltaïques, conclut Philippe Wastian. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus