Soutien financier au TOBS contesté

La population biennoise votera le 22 octobre sur un crédit d’engagement pour plusieurs institutions ...
Soutien financier au TOBS contesté

La population biennoise votera le 22 octobre sur un crédit d’engagement pour plusieurs institutions culturelles. Le Théâtre et Orchestre Bienne Soleure reçoit près de la moitié du montant par année. Un « privilège » dénoncé par certains

Le montant attribué par la cité seelandaise au Théâtre Orchestre Bienne Soleure suscite de vives réactions. (Photo : Thomas Batschelet). Le montant attribué par la cité seelandaise au Théâtre Orchestre Bienne Soleure suscite de vives réactions. (Photo : Thomas Batschelet).

Le Théâtre Orchestre Bienne Soleure (TOBS) au centre des débats. La Ville de Bienne conclut avec les institutions culturelles des contrats de prestations pour une durée de quatre ans. Un crédit d’engagement est soumis au vote des Biennoises et Biennois le 22 octobre. Le montant total s’élève à plus de 8 millions et demi de francs par an, dont 4 millions pour le TOBS uniquement. C’est trop, dénoncent les opposants. Mais pour Marie Moeschler, députée socialiste au Conseil de ville, le débat n’a pas lieu d’être : « Le TOBS est une institution extrêmement importante, non seulement pour la commune de Bienne, mais pour toute la région. Le TOBS a 250 employés et fait plus de 300 représentations par année ».

Marie Moeschler : « On oppose une culture contre une autre »

De son côté, l’UDC a un avis bien tranché. Dans sa campagne contre les 16 millions de subventions totales du TOBS sur quatre ans, le parti pose une question choc : « Tout le monde doit faire des économies. Sauf la culture ? » Le président de l’UDC de Bienne et député au Conseil de ville Patrick Widmer explique la position de son parti. «  On ne trouve pas tout à fait correct que 50% des subventions pour la culture finissent à une seule institution. » 

Patrick Widmer : « C'est trop au vu de la situation financière désastreuse de la ville »

La population biennoise se rendra aux urnes le 22 octobre. Elle acceptera ou non le crédit d’engagement de plus de 8 millions et demi de francs pour les institutions culturelles de la cité seelandaise. /ehe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus