Bienvenue dans la région Grand Chasseral

La marque d’attractivité territoriale s’affiche désormais en grand à l’entrée de la région ...
Bienvenue dans la région Grand Chasseral

La marque d’attractivité territoriale s’affiche désormais en grand à l’entrée de la région. Des panneaux touristiques sont en cours d’installation et remplaceront progressivement ceux mentionnant le Jura bernois

Le premier panneau Grand Chasseral a été posé aux Reussilles. Le premier panneau Grand Chasseral a été posé aux Reussilles.

Un paysage du Cornet, une ébauche de montre ou encore des rosettes de Tête de Moine vous accueilleront prochainement à l’entrée de la région. Jura bernois tourisme a dévoilé mercredi de nouveaux panneaux qui seront installés au bord des routes. Ces écriteaux doivent peu à peu remplacer les anciens, qui dataient des années 1980 et qui utilisaient encore l’ancien logo de l’organisation tout en affichant la motion « Jura bernois ». Un premier a été installé à l’entrée des Reussilles par le Jura. Deux autres vont tout prochainement voir le jour : un à Crémines et l’autre à la Cibourg.

Cette démarche doit ancrer de manière concrète la nouvelle marque d’attractivité régionale dans le territoire tout en permettant également d’accueillir les visiteurs, explique Serge Rohrer, président de Jura bernois tourisme. A l’heure actuelle toutefois, ces panneaux « Grand Chasseral » doivent encore cohabiter avec d’anciens, mentionnant « Jura bernois ». N’y-a-t-il donc pas un risque de perdre les touristes avec cette double appellation, sans compter qu’en plus, d’autres écriteaux promeuvent, eux, le « Parc Chasseral » ? « Nous sommes dans une étape qui est initiée aujourd’hui et qui va se prolonger dans les deux ans à venir », rétorque Serge Rohrer. A terme, tous les panneaux seront changés.

Serge Rohrer : « Tous les panneaux existants seront remplacés »

Jura bernois tourisme réfléchit même à installer des panneaux dans onze nouveaux emplacements, tout autour de la région et même à l’intérieur du territoire pour promouvoir des lieux emblématiques comme Bellelay par exemple. Reste qu’à la frontière, les panneaux « Jura bernois » ont souvent été cibles de déprédations, le mot « bernois » étant régulièrement barré puis réécrit. Pour Serge Rohrer, passer à l’appellation « Grand Chasseral » permettra de marquer la volonté de la région de « tourner la page ».

Serge Rohrer : « On espère bien que ces panneaux soient acceptés par l’ensemble des représentants de cette région et des gens qui y vivent »

Pas sans contraintes

Installer des panneaux au bord d’une route n’est toutefois pas une mince affaire, reconnaissent les porteurs du projet. En fonction de la catégorie du tracé, il faut soit négocier avec les communes, le Canton ou même la Confédération, explique le directeur de Jura bernois tourisme. Guillaume Davot explique que les couleurs et les écritures font même l’objets de directives. Le but : uniformiser au maximum les pratiques à travers le pays.

Guillaume Davot : « Les panneaux installés au bord de l’A16 ou de l’A5 sont plus complexes »

Au total, Jura bernois tourisme estime que le budget dédié à la pose de ces nouveaux panneaux s’élève à environ 60'000 francs. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus