Le volet bernois du parc éolien des Quatre Bornes passera aussi au Tribunal fédéral

Après le recours contre la partie neuchâteloise du parc, des citoyens de Sonvilier ont aussi ...
Le volet bernois du parc éolien des Quatre Bornes passera aussi au Tribunal fédéral

Après le recours contre la partie neuchâteloise du parc, des citoyens de Sonvilier ont aussi décidé de saisir le TF pour dénoncer l’initiative lancée dans leur commune

Les opposants au Parc des Quatre Bornes avaient déjà recouru auprès du TF contre la partie neuchâteloise du projet. (photo : archives) Les opposants au Parc des Quatre Bornes avaient déjà recouru auprès du TF contre la partie neuchâteloise du projet. (photo : archives)

C’est au tour de la partie bernoise du projet de parc éolien des Quatre Bornes d’être contestée auprès du Tribunal fédéral (TF). Mardi, l’association Sauvez l’Echelette a indiqué qu’un recours a été déposé contre la décision de la commune de Sonvilier d’autoriser l'organisation d'un second vote. Pour rappel, les autorités ont validé une initiative qui demande la tenue d’un nouveau scrutin sur ce projet refusé in extremis en 2020.

Les opposants avaient déjà fait recours auprès de la Préfecture du Jura bernois pour dénoncer cette procédure. Ils ont toutefois été déboutés en début d’année. L’affaire a donc été portée plus loin, auprès du Tribunal administratif cantonal, qui a confirmé cette décision il y a quelques semaines. Ce mardi, l’association Sauvez l’Echelette indique alors avoir saisi le Tribunal fédéral. Son président, Claude Schönenberg, indique qu’il s’agit d’un « recours en droits politiques ». En cela, la procédure lancée contre la partie bernoise du projet de parc éolien se différencie de celle initiée du côté neuchâtelois, qui doit néanmoins aussi passer devant le TF. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus