Rétrospective 2023 : la descente aux enfers de l’Eglise

En septembre dernier, l’Université de Zurich dévoilait 1002 cas d’abus sexuels dans l’Eglise ...
Rétrospective 2023 : la descente aux enfers de l’Eglise

En septembre dernier, l’Université de Zurich dévoilait 1002 cas d’abus sexuels dans l’Eglise catholique suisse depuis le milieu du XXe siècle. Des révélations qui ont terni l’image de l’institution malgré la condamnation de ces actes par différentes paroisses

Les nombreuses révélations d'abus sexuels ont provoqué une crise de confiance au sein de l'Eglise catholique. (Photo : illustration) Les nombreuses révélations d'abus sexuels ont provoqué une crise de confiance au sein de l'Eglise catholique. (Photo : illustration)

La nouvelle avait eu l’effet d’une bombe au sein de l’Eglise catholique : en septembre dernier, une étude préliminaire de l’Université de Zurich dévoilait au grand jour plus d’un millier de situations d’abus sexuels depuis le milieu du XXe siècle au sein de l’institution. Ces chiffres ont été établis sur la base de nombreux entretiens et examens d'archives. Les victimes sont pour la grande majorité des mineurs de sexe masculin. Notre rétrospective de l’année 2023 revient ce lundi sur la réaction à ces révélations du Jura Pastoral, qui appartient au diocèse de Bâle. «  Cette étude révèle la nécessité d’approfondir les choses et de faire la lumière sur tout ce qu’on peut trouver », estime Marie-Andrée Beuret, déléguée épiscopale pour le Jura Pastoral.

Marie-Andrée Beuret  : «  Combattre ce phénomène afin qu’il n’y ait si possible plus aucune victime  »

Le Jura Pastoral s’attendait à observer un sentiment de révolte et de ras-le-bol chez les fidèles. « Cette réaction est compréhensible », admet Marie-Andrée Beuret. En effet, depuis la publication de l’étude de l’Université de Zurich, de nombreux croyants ont quitté l’Eglise. Une vague de départs qui est particulièrement forte en Suisse centrale et à Bâle, selon des données recueillies par Keystone-ATS le 10 décembre. Entretemps, d’autres cas d’abus sexuels ont été dévoilés, comme ceux commis au sein de l’Abbaye de Saint-Maurice en Valais. Plusieurs chanoines sont dans le viseur. A noter que l'Eglise évangélique réformée de Suisse a, elle aussi, décidé d'enquêter sur les soupçons de violence sexuelle en son sein, selon une information de la SRF. Les résultats doivent être présentés le 25 janvier. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus