Le certificat de vaccination n'est pas un passeport de voyage

La cheffe de la section contrôle des infections à l’OFSP Virginie Masserey rappelle que les ...
Le certificat de vaccination n'est pas un passeport de voyage

La cheffe de la section contrôle des infections à l’OFSP Virginie Masserey rappelle mardi que les vacanciers doivent se renseigner sur les conditions à remplir pour leur destination même s’ils sont vaccinés contre le Covid-19

Le passeport vaccinal devrait être disponible dès la fin juin pour la population. (Photo : KEYSTONE / MARTIAL TREZZINI). Le passeport vaccinal devrait être disponible dès la fin juin pour la population. (Photo : KEYSTONE / MARTIAL TREZZINI).

Un certificat de vaccination Covid-19 n'est pas un passeport qui permet de voyager comme on veut. Les personnes qui sont en train de préparer leurs vacances d'été doivent toujours se renseigner sur les conditions à remplir pour la destination choisie, a mis en garde Virginie Masserey mardi lors d'une conférence de presse des experts.

« La vaccination permet souvent d'être exempté de certaines mesures de type test négatif ou quarantaine, mais ce n'est pas une règle absolue », a souligné la cheffe de la section contrôle des infections de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Virginie Masserey.

Les experts ont relevé la détente sur le front de la situation épidémiologique, qui « continue à être favorable », selon Mme Masserey. Depuis vendredi, moins de 500 nouveaux cas quotidiens ont été annoncés en Suisse, une première depuis septembre 2020. Elle a également salué le faible nombre de décès enregistrés et le taux de positivité « vraiment bas » des tests de détection du Covid-19.

Les voisins européens suivent une tendance similaire. En Europe, une tendance à la baisse est également visible, sauf en Grande-Bretagne, a remarqué Mme Masserey, bien que l'incidence y soit relativement basse. « Le variant Delta y est dominant », a-t-elle précisé. Ce variant était auparavant appelé variant indien.


Se protéger des variants

La vaccination avance, et elle permettra de mieux se protéger contre les variants. Près de 40% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, ce qui équivaut à plus de 3 millions de personnes. Deux millions de personnes sont entièrement vaccinées, soit un quart des adultes. Plus de 80% des plus de 70 ans ont reçu au moins une dose. Le taux de couverture vaccinale s'élève à près de 70% pour les plus de 60 ans.

« La protection du vaccin est d'au moins six mois, et on suppose qu'elle dure plus longtemps. La validité de la prolongation pourrait être prolongée de neuf ou douze mois. Nous nous exprimerons dans les prochains jours », a encore indiqué Viriginie Masserey.

Mme Masserey a en outre indiqué que 100'000 doses du vaccin Pfizer ont été reçues ce mardi et que plus d'un demi-million de doses du vaccin Moderna sont attendues en fin de semaine.


Vacciner les adolescents

La situation après l'été sera largement déterminée par les vaccinations, a indiqué Linda Nartey, médecin cantonale bernoise et vice-présidente de l'Association des médecins cantonaux. « Dès qu'une recommandation sera émise pour les jeunes de plus de 12 ans, nous pourrons commencer à les vacciner. Ce sera très important de diffuser l'information, pour que ces personnes puissent prendre leur décision de manière éclairée. »

« Pour l'instant, on essaie d'atteindre de manière ciblée certains groupes, comme les personnes âgées de 17 ans. Les rendez-vous dans ce groupe d'âge ne semblent pas être volontiers sollicités, a-t-elle dit. Cette difficulté n'est pour l'instant pas facile à interpréter. »


Certificats Covid

Au sujet des certificats, Philippe Voirol, vice-directeur de l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT), a indiqué que les services de la Confédération ont la capacité technique d'en délivrer 67 à la seconde dès que le feu vert sera donné, en principe à fin juin.

Toute la population suisse pourrait donc être servie en 24 heures, a-t-il ajouté. Le responsable s'est en outre félicité du fait que 22 cantons sur 26 travaillent de la même manière et qu'une harmonisation se dessine.

Malgré une bonne collaboration entre les différentes instances concernées, un certain nombre de défis se posent encore quand il faudra distribuer ces certificats à grande échelle. Quelles que soient les questions qui se posent, « elles devront trouver une réponse dans les semaines qui viennent », a avancé Linda Nartey, reconnaissant que « la feuille de route pour des certificats Covid fin juin est ambitieuse ».

Les personnes qui ont été diagnostiquées comme positives au Covid sur la base d'un test ne pourront pas obtenir un certificat valable au plan international. « Est-ce que les cantons établiront une attestation valable au plan cantonal ou national, nous ne le savons pas encore », a relevé la médecin. Ces personnes devront donc se faire vacciner pour obtenir un certificat Covid valable à l'étranger, ou se faire tester (via un test PCR ou rapide) afin d'obtenir un certificat provisoire. /ATS


Actualisé le