Un budget 2012 dans le rouge à Evilard

Un budget 2012 déficitaire mais une quotité d’impôts inchangée pour la commune d’Evilard. Le ...
Un budget 2012 dans le rouge à Evilard

Evilard Les effets de la nouvelle loi sur la péréquation financière et la répartition des charges se font sentir à Evilard

Un budget 2012 déficitaire mais une quotité d’impôts inchangée pour la commune d’Evilard. Le Conseil municipal prévoit un excédent de charges de l’ordre de 857’000 francs. Une augmentation de certaines charges fixes dans le compte communal et les effets de la nouvelle loi sur la péréquation financière et la compensation des charges expliquent ce résultat. La nouvelle LPFC entraînera une charge supplémentaire de l’ordre de 74'000 francs pour la municipalité. La quotité d’impôts reste stable à 1.29. Les recettes fiscales des impôts périodiques obligatoires,  principale source de revenus, ont été revues à la baisse. Une stratégie de prudence a été mise en place par l’exécutif pour éviter que la capacité contributive de la commune soit faussée par les excellents résultats des dernières années. /nlo   


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus