Où vont aller les gens du voyage ?

Romanichels à Bassecourt

La réflexion autour d’une aire d’accueil pour les gens du voyage dans le Jura reprend de zéro. Le Service des communes, de l’Aménagement du territoire, des Ponts et Chaussées et la Police cantonale se sont réunis en groupe de travail. Ces différents partenaires ont organisé une première discussion il y a peu. Leur objectif est de trouver une solution pour l’accueil des gens du voyage. Les différents membres du groupe recherchent actuellement des terrains disponibles. La prochaine réunion aura lieu dans le courant du mois prochain.

Les gens du voyage bientôt déplacés

Les nomades séjournent actuellement à Bassecourt au bord de l’A16. Cette aire d’accueil leur sera interdite dès le milieu de l’an prochain. Elle sera transformée en aire de repos pour l’autoroute.

Plusieurs pistes envisagées

Selon Raphaël Schneider, chef du Service des communes, il y a des terrains disponibles dans le canton. Il avoue cependant que la question de l’accueil des gens du voyage demeure délicate. Une piste sérieuse est néanmoins "à exploiter", selon lui. Il s’agit d’un terrain privé. Des démarches vont être engagées prochainement avec le propriétaire pour définir une possible collaboration. Il s’agira le cas échéant de racheter le terrain, et de conclure un contrat de prestation. Une autre solution est également envisagée, celle d’obtenir les autorisations pour utiliser des terrains de la Confédération.

Peut-être à nouveau du provisoire

Si aucune des pistes projetées ne s’avèrent concluantes, le groupe de travail envisage de trouver des solutions à nouveau provisoires pour accueillir les gens du voyage dans le canton dès l’année prochaine. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus