Les chiens aboient, la loi passe

Un bon accueil pour le projet de loi bernoise sur les chiens. Le texte n’a pas soulevé d’oppositions ...
Les chiens aboient, la loi passe

La loi n'a pas provoqué des cris d'orfraie La loi n'a pas provoqué des cris d'orfraie

Un bon accueil pour le projet de loi bernoise sur les chiens. Le texte n’a pas soulevé d’oppositions majeures lors de la phase de consultation, indique le Conseil-exécutif. Il vise à améliorer la sécurité liée à la détention des chiens et a été élaboré suite à l’échec d’un projet à l’échelon fédéral. L’absence dans cette loi d’une liste de chiens dangereux a particulièrement été bien perçue au même titre que les nouvelles dispositions concernant la taxe des chiens. Une amende allant jusqu’à 5000 francs pourrait ainsi être prononcée à l’encontre des personnes qui ne s’acquittent pas de cet impôt. Le Grand Conseil se prononcera sur le texte lors de sa session de mars. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus