Chiens: pas de privilèges

Les toxicomanes qui détiennent des chiens ne bénéficient d’aucun traitement de faveur. Le gouvernement ...
Chiens: pas de privilèges

Les toxicomanes sont soumis aux mêmes règles que tout le monde Les toxicomanes sont soumis aux mêmes règles que tout le monde

Les toxicomanes qui détiennent des chiens ne bénéficient d’aucun traitement de faveur. Le gouvernement bernois estime qu’un tour de vis n’est pas nécessaire: le contrôle exercé auprès des propriétaires qui souffrent d’une dépendance à la drogue suffit. Deux députés UDC alémaniques avaient demandé par voie de motion des mesures pour mettre un terme à des prétendus «privilèges».

Pour des raisons de sécurité, ils veulent obliger les toxicomanes à suivre des cours destinés aux détenteurs de chiens et à sévir en cas de non-respect des dispositions légales. Les élus souhaitent également un fichage de ces personnes. Le gouvernement rappelle que la formation est déjà obligatoire et que les règles sont les mêmes pour tout le monde. Il demande le rejet ou le classement des points de la motion. /fra


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus