"C'est un déficit, pas un bénéfice"

Erich Fehr redresse la barre des finances, mais Bienne reste dans les chiffres rouges pour ...
"C'est un déficit, pas un bénéfice"

La Ville de Bienne tenait conférence de presse dans les combles de la Mairie, le 17 avril 2012. La Ville de Bienne tenait conférence de presse dans les combles de la Mairie, mardi 17 avril 2012.

Erich Fehr redresse la barre des finances, mais Bienne reste dans les chiffres rouges pour la deuxième année consécutive. Le maire de Bienne a toutefois réussi à enrayer le déficit record de la Ville. Les comptes 2011 se soldent par un excédent de charges de 6 millions et demi de francs alors que le budget prévoyait un déficit de plus de 15 millions. C'est 9 millions de mieux qu’en 2010 : lors du dernier exercice, les comptes avaient bouclé sur un excédent de charges de 15 millions.

Deux facteurs expliquent l’amélioration des finances de la Ville de Bienne: premièrement, les rentrées fiscales ont été plus importantes que prévu. Elles ont dépassé de sept millions de francs les prévisions du budget et de 20 millions, ce qui avait été réalisé en 2010. Deuxièmement, les investissements ont été en baisse avec 19 millions, soit 17 millions de moins qu’en 2010. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes