Pour des voitures propres

Un projet de politique financière. C’est ainsi qu’Hans Jürg Kaeser a qualifié mardi la votation ...
Pour des voitures propres

Hans-Jürg Käser Hans-Jürg Käser

Un projet de politique financière. C’est ainsi qu’Hans Jürg Kaeser a qualifié mardi la votation sur l’imposition des véhicules routiers. Les Bernois doivent à nouveau se prononcer sur cet objet le 23 septembre. Lors de la première votation en février 2011, le projet populaire soutenu par l’UDC l’avait emporté de peu sur celui du Grand conseil. Le recomptage des voix n’avait pas été possible car une trentaine de communes, dont  dix du Jura bernois, avaient détruit les bulletins de vote. Le gouvernement continue de soutenir le projet du Grand Conseil. Les deux variantes soumises au peuple prévoient une baisse de la taxe sur les véhicules à moteur, mais pas de même ampleur. Le projet populaire ne veut par ailleurs pas entendre parler de malus pour les véhicules les plus polluants. Il engendrerait des pertes fiscales de 120 millions par an contre 20 pour le projet du Parlement. /ves


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus