Interdiction d’entrée en Suisse confirmée

Le gymnasien suspecté de liens avec le terrorisme et qui avait résidé à Bienne avant d'être ...
Interdiction d’entrée en Suisse confirmée

Vue du Gymnase français de Bienne Le jeune homme avait étudié au Gymnase français de Bienne.

Le gymnasien suspecté de liens avec le terrorisme et qui avait résidé à Bienne avant d'être inculpé au Kenya reste interdit d'entrée en  Suisse. L'Office fédéral de la police a prononcé une interdiction d'entrée de plusieurs années, sans préciser leur nombre exact. En juillet, le gymnasien avait été frappé d’une  interdiction temporaire fixée à six mois. «Des clarifications supplémentaires ont confirmé que le jeune homme constituait  un danger pour la sécurité intérieure de la Suisse», indique l’Office fédéral de la police. Le gymnasien d’origine jordanienne conserve la possibilité  de faire recours auprès du Département fédéral de justice et police. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes