Querelles à la paroisse

Le conseil de la paroisse réformée évangélique de Courtelary-Cormoret claque la porte à l’unisson ...
Querelles à la paroisse

croix

Le conseil de la paroisse réformée évangélique de Courtelary-Cormoret claque la porte à l’unisson. Les 6 membres démissionnent pour la fin de l’année. Suite à ces vagues de départs, le Conseil-exécutif a décidé de placer la collectivité religieuse sous administration extraordinaire dès le 1er janvier prochain. Les affaires courantes de la paroisse seront confiées à deux pasteurs retraités.

Désaccords en cause

Ce sont les dissensions qui opposent le conseil de paroisse à l’équipe paroissiale qui ont poussé les membres du conseil à déserter comme un seul homme la collectivité religieuse. Les démissions sont tombées en série lors de l’assemblée de la paroisse de Courtelary-Cormoret le 9 décembre dernier. Le gouvernement bernois, sur une proposition de la préfecture du Jura bernois, a donc décidé de nommer deux administrateurs extraordinaires. Philippe Maire et Charles-Edouard Berthoud, tous deux pasteurs retraités se chargeront dès le mois prochain d’assurer les tâches du conseil de paroisse. Les deux hommes devront également s’atteler à  la mise en place d’un nouveau conseil mais aussi à ramener un climat de sérénité au sein de la paroisse de Courtelary-Cormoret. /nlo     

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus