Non à une motion de lutte contre la violence

La violence ne doit pas être combattue au niveau des droits fondamentaux. C’est l’avis du Conseil ...
Non à une motion de lutte contre la violence

Rixe dans la rue Le Conseil exécutif appelle à rejeter une motion de deux députés du Parti évangélique. Ils souhaitent inscrire le droit fondamental à une société sans violence dans la constitution.

La violence ne doit pas être combattue au niveau des droits fondamentaux. C’est l’avis du Conseil exécutif qui appelle à rejeter une motion de deux députés alémaniques du Parti évangélique. Ces derniers souhaitent inscrire le droit fondamental à une société sans violence dans la Constitution. Selon eux, un article supplémentaire donnerait un signal fort contre l’emprise croissante de la violence. Pour le Conseil exécutif, il n’apparaît pas clairement en quoi un nouveau droit fondamental à une société sans violence pourrait conférer de nouveaux droits aux individus. Le gouvernement estime qu’il serait plus pertinent de prévoir des mesures décourageant le recours la violence directement au niveau des lois si le besoin se faisait sentir dans certains domaines du droit. /lcu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus