Le travail reprend chez Berger & Co

Berger & Co

La grève est levée chez Berger & Co. Après quatre jours d’arrêt, les quinze employés de l’entreprise delémontaine de décolletage vont reprendre le travail vendredi à 8h. Un accord avec la direction est sur le point d’être conclu dans l’élaboration d’un plan social. Les ouvriers se prononceront définitivement à midi. En faisant tourner les machines à nouveau, ils veulent montrer leur bonne volonté.

Le syndicat Unia parle d’une victoire d’étape. Selon lui, une avancée sensible dans le cadre d’un accord a été réalisée. Pour rappel, les quinze employés de Berger & Co ont reçu une lettre de licenciement pour le 31 mars. Le groupe allemand qui dirige l’entreprise de Delémont estime que celle-ci, tournée vers l’exportation, ne génère plus de produit suffisant depuis plusieurs années.

Une guerre des nerfs

Avant ce dénouement, la journée a été longue pour les grévistes de Berger & Co. Une proposition de plan social devait leur être soumise à 7h. L’échéance a été repoussée à 12h, puis à 15h. C’est finalement à 15h30 que la direction et Unia ont pu entrer en discussion. Les employés sont sortis de l’usine après 17h30, en levant leur mouvement de protestation.

A noter encore que quatre personnes sur quinze ont déjà retrouvé du travail. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus