Fin du conflit chez Berger & Co

Le conflit est terminé chez Berger & Co à Delémont. Les quinze employés ont accepté vendredi ...
Fin du conflit chez Berger & Co

Les ouvriers ont accepté le plan social proposé par la direction de l'entreprise. Les ouvriers ont accepté le plan social proposé par la direction de l'entreprise.

Le conflit est terminé chez Berger & Co à Delémont. Les quinze employés ont accepté vendredi à l’unanimité le plan social proposé par la direction. Le montant n’a pas été dévoilé, mais il a donné satisfaction aux travailleurs de l'entreprise de décolletage qui fermera ses portes le 31 mars, pour cause de délocalisation. Ceux-ci ont procédé eux-mêmes à la clé de répartition financière, avec l'appui du syndicat Unia. La grève a été levée jeudi soir. Les employés ont repris le travail vendredi à 8h.

Selon le responsable syndical Achille Renaud, Unia et la direction sont satisfaits du dénouement. Il estime que la paix sociale a été gagnée, ce qui est bien moins coûteux qu'un conflit. Les employés de Berger & Co se sont engagés à faire tourner les machines de l'usine jusqu'à la date de licenciement.

A noter encore que les nombreux messages ou collectes de solidarité ont été très appréciés de la part du personnel. Celui-ci estime être resté uni et solidaire pendant toute la période houleuse du conflit. /rch + jfa


Actualisé le

 

Actualités suivantes