Soutien national aux grévistes de La Providence

La lutte des grévistes licenciés de l’Hôpital de La Providence à Neuchâtel prend une tournure ...
Soutien national aux grévistes de La Providence

La manifestation de soutien aux grévistes est partie de la gare. La manifestation de soutien aux grévistes est partie de la gare.

La lutte des grévistes licenciés de l’Hôpital de La Providence à Neuchâtel prend une tournure nationale. Selon les organisateurs, 2'000 manifestants se sont réunis samedi en fin de matinée à la gare de Neuchâtel. Ils étaient un peu moins de 1'000 selon la police. La foule répondait à l’invitation des syndicats.

Les manifestants dénoncent les licenciements prononcés par la Fondation de l’hôpital à l’encontre des grévistes. Ils réclament également l’application de la convention collective de travail Santé 21 au sein de l’institution privée. La majorité des partis politiques de gauche et certains députés neuchâtelois se sont joints à une foule venue des quatre coins du pays./ aju

Les manifestants se sont rendus devant l'hôpital. Les manifestants se sont rendus devant l'hôpital.

Le cortège est parti de la gare vers 11 heures. Les manifestants, encadrés par la police, ont emprunté l’Avenue de la gare pour gagner le centre-ville. En criant des slogans, ils se sont rendus sur le site de La Providence. Devant l’hôpital privé, plusieurs syndicalistes ont pris la parole. Ils ont aussi vertement critiqué la reprise de La Providence, approuvée vendredi soir par le groupe Genolier (GSMN). Vendredi soir, le conseil d'administration de GSMN a déclaré dans un communiqué vouloir reprendre l’institution neuchâteloise. Il a pris cette décision à  l'unanimité lors d'une séance extraordinaire.

L'accord sur la reprise de l'hôpital privé neuchâtelois avait été signé le 17 décembre. La signature de cet accord a fait suite au favorable vote du personnel.

Selon GSMN, le processus d'exécution prendra quelques semaines et débouchera  sur la reprise de l'exploitation et de l'intégralité du personnel de  la Providence, soit 340 personnes. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus